Sutures, de David Small

sutures.jpgDavid Small a vécu une enfance assez malheureuse et la raconte dans »Sutures » (« Stitches »), un livre dans lequel il évoque son enfance en compagnie d’un mère peu amante et d’un père médecin, adepte de séances de rayons x qu’il administrait à  son fils et qui finiront pas provoquer un cancer chez ce dernier.

Nous sonnes dans les années 50 aux Etats-Unis, David Small est alors un gamin à  la santé fragile qui vit entouré d’une famille peu causante avec d’un côté un,  papa très pris par son travail, une mère assez peu maternelle et très dure et un frère avec lequel il ne semble rien partager. Bref, une famille plein de non-dits, de frustration de ressentiment et de non-communication. Des parents totalement bloqués qui ne parviennent même pas à  gérer le cancer de leur fils, préférant le laisser dans l’ignorance jusqu’à  ce qu’il apprenne par hasard la raison pour laquelle il est devenu muet.

Récit d’une jeunesse foutue, portrait d’une Amérique blanche des années 50, la même que celle présentée dans la série »Mad Men » »Sutures » est un livre poignant, n’épargnant pas le lecteur de détails significatifs quant aux relations destructrices qu’e David entretenait notamment avec sa mère… une sorte de folle-coche à  l’américaine.
Le récit est porté par un graphisme assez épuré, qui laisse une grande place aux silences et qui rappelle bien d’autres (Will Eisner, Craig Thompson…).
Bref, »Sutures » est un livre assez remarquable, assez effroyable aussi par moment, et qui vient s’ajouter à  la liste déjà  longue des grands récits »d’enfance malheureuse » qui nous ont tant bouleversés.

4_5.gif

Benoit Richard

Sutures
scénario & dessin :
Editeue : Delcourt/coll. Contrebande
328 pages – 19.90€¬
Parution : janvier 2010

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *