Mumu

mumu.jpgLes souvenirs amers de l’enfance s’adoucissent parfois lorsqu’ils sont racontés. Le film Mumu semble en être pour quelque chose »puisque son réalisateur Joël Séria (à  qui l’on doit entre autres« les Galettes de Pont-Aven » en 1975 avec Jean-Pierre Marielle et Andrea Ferréol) y a mis une grande part d’autobiographie.

Roger (Balthazar Dejean De La Batie) 11 ans, vit dans la France de l’après-guerre. Délaissé par ses parents (Dominique Pinon et Hélèna Noguerra) et renvoyé de partout, il est inscrit en dernier recours à  Sainte-Eugène, une pension d’un petit village poitevin dirigée par Mumu (Sylvie Testud), une vigoureuse institutrice. Fidèle jusque dans le nom à  celle que Joël Séria a réellement connue durant ses jeunes années, Mumu dirige l’institution d’une main de fer et ne tolère aucun écart, ni des enfants, ni même du curé (Jean-François Balmer) ou du pion (Bruno Lochet), qui la secondent. Pire, puisqu’au moindre incident ou leçon non apprise, elle devient hystérique, frappant et insultant tout le monde. Cet étrange comportement, parce qu’inexpliqué, laisse pourtant entrevoir chez elle, une générosité et une sensibilité étouffées sous un rigorisme trop épais. Là  est alors la force du personnage et dans le même temps, celle du film. Entre deux crises en effet, Mumu distille, mine de rien, chez ces jeunes garçons en mal de tout et en particulier chez le jeune Roger, des antidotes à  une vie écorchée : le plaisir d’apprendre une leçon de sciences naturelles en pleine nature ou encore le respect de soi et le goût de l’effort en les faisant rabâcher, dès l’heure de la toilette, le dernier chapitre de grammaire ou d’histoire.

Si l’ambivalence de Mumu peut au départ gêner le spectateur et ses cris paraître un brin excessifs, ils la transfigurent très vite en un personnage haut en couleurs. Véritable mère nourricière de l’âme et du coeur, les interrogations orales auxquelles elle soumet Roger sont alors autant de caresses destinées à  l’apaiser et à  lui redonner confiance en la vie. Un beau cadeau qui fait du bien.

3.gif

Virginie Chapelain

Mumu
Comédie dramatique de Joël Séria
Sortie le 24 mars 2010
Durée 1h35
Avec Sylvie Testud, Balthazar Dejean De La Batie, Jean-François Balmer, Bruno Lochet, Dominique Pinon…

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *