Lulu Femme nue t.2, de Etienne Davodeau

lulu2.jpg Un jour Lulu a pété les plombs. Elle est partie sans prévenir, laissant à  la maison mari et enfants, pour prendre un grand bol de liberté et ainsi errer durant quelques jours le longs des plages vendéennes. Durant son périple, elle va faire quelque rencontres, hasardeuses mais humainement très riches. Après Charles, avec lequel elle va vivre une courte mais intense idylle dans le tome 1, cette fois c’est Marthe qui se trouver sur son chemin. Une vielle dame a qui Lulu tente de voler son sac à  main, mais avec laquelle elle va finalement sympathiser au point d’accepter de venir manger et dormir chez elle en échange du récit de sa vie.

Comme souvent dans les livres de Etienne Davodeau (« Rural » »Les mauvaises gens » »Chute de vélo » ») on retrouve ces éternels personnages, touchants, profondément humains, fragiles et emphatiques à  la fois, dont le destin, aussi banal soit-il, se révèle la plupart du temps passionnant.
Avec un sens du récit et une maîtrise de la narration admirable, Etienne Davodeau fait de cette tranche de vie rien du tout une histoire bouleversante, qui transpire l’humanité à  chaque page sans jamais sombrer un seul instant dans le pathos ni dans la noirceur. Une caractéristique qui fait depuis longtemps la force des livres de Davodeau et qui fait de cet auteur un des plus attachants et talentueux de la bande dessinée française actuelle.

Raconté en flash-back par Morgane, la fille de Lulu, le récit de cette incroyable virée de 19 jours trouve donc son aboutissement à  la fin de ce tome 2 sans que l’on sache pour autant quels sont les intentions de Lulu pour la suite. Mais il est claire que ces deux tomes passés en sa compagnie resteront comme un des grands moments de bande dessinée de ces deux dernières années.

4_5.gif

Benoit Richard

Lulu Femme nue, second livre
Scénario, dessin, couleurs : Etienne Davodeau
Editeur : Futuropolis
80 pages couleurs – 16€¬
Parution : mars 2010

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *