Toute la poussière du chemin, de J. Martin et W. Antunes

toute_la_poussiere_du_chemin.jpgAvec »Toute la poussière du chemin » Wander Antunes et Jaime Martin nous plongent au coeur d’une des périodes les plus sombre de l’Histoire de Amérique, à  savoir la grand dépression qui suivit la crise de 29.
Sur les routes poussiéreuses du sud des États-Unis, Tom erre comme un pauvre diable, fuyant un passé trouble et à  la recherche d’un avenir hypothétique. Comme des milliers de gens, il a tout perdu et comme des milliers de »homless » il sillonne le pays, voyageant clandestinement dans des wagons à  bestiaux avec l’espoir de trouver un travail ici ou là .
En chemin, il rencontre un homme dont le fils a disparu. Sans rien avoir à  perdre, il accepte la photo que lui tend l’homme et se met à  la recherche de cet enfant qu’il pense avoir croisé par hasard quelque jours plus tôt.
Tom de vient alors le héros d’un road-movie de tous les dangers, devant faire face à  de nombreux problèmes mais devant aussi combattre ses propres démons.

Avec un récit classique mais accrocheur et un dessin clair et très accessible, »Toute la poussière du chemin »se révèle être une très bonne bande dessinée, captant parfaitement l’ambiance de cette Amérique pauvre dans laquelle les actes racistes, les violences en tout genre et la répression arbitraire vont bon train.
Le personnage de Tom, très bien campé, à  la psychologie complexe et dont on devient vite l’ami est aussi une des clés de la réussite de ce livre captivant et émouvant à  la fois.

4.gif

Benoit Richard

Toute la poussière du chemin
scénario : Wander antunes
Dessin : Jaime Martin
Editeur : Dupuis/coll. Aire Libre
80 pages couleurs – 15.50€¬
Parution : mars 2010

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *