Sufjan Stevens – All Delighted People Ep

SfStAldepQuand le compère Sufjan Stevens revient aux affaires, il ne fait pas semblant. Ne s’étant pas jeté dans la gueule du loup qui l’attendait au sortir du succès de ‘Come On Feel The Illinoise’ en 2005 , notre homme avait su se faire discret depuis quatre ans.
Et puis là , au sortir d’un été chaud comme un mois de mars, le sosie de Ted Mosby – de How I Met Your Mother – annonce un nouvel Ep, ‘All Delighted People Ep’. Et cinq jours plus tard, un nouvel album, ‘The Age of Adz’. Boum, ça, c’est fait: la relève de son chef d’oeuvre de 2005 (dernier album chanté jusque là ) est donc arrivée.

Vu qu’on ne sait finalement pas grand chose de ce dernier (à  un I Walked près, en écoute ici), concentrons donc sur ‘All Delighted People Ep’, splendide sortie de retour.

Avec ce nouveau disque, Sufjan Stevens fait fort en se permettant de sortir un des Ep les plus longs de l’histoire de la musique avec près de 60mns (pour 8 chansons!).
Et forcément avec une telle longueur, une question se pose: pépère aurait-il fondu un plomb? Et son ‘All Delighted People Ep’ est-il une vaste fumisterie pleine de grandiloquence ridicule ou simplement un coup de génie?

Même en mettant mon admiration sans borne pour ce bonhomme de côté, je suis obligé de répondre « coup de génie ». Et pourtant, il y a bien ici de l’emphase, mais rien de suranné, rien de sur-joué. Non. Sufjan Stevens compose des chansons inspirées et solides, n’hésitant à  partir très haut, très fort, pour mieux revenir sur terre en deux accords que lui seul semble détenir.

All Delighted People
(sorte de bijou folk à  tiroir de près de 12 mns où Sufjan rend hommage au Sound of Silence de Simon & Garfunkel) ou sa version classic rock (plus courte et électrique), Djohariah (immense chanson de 17 mns à  l’intro longue et incroyablement fascinante, toute en montée et en pression), Enchanting Ghost ou Arnikaou, toutes ces chansons sont de grandes compositions permettant à  Sufjan Stevens de faire un retour en fanfare, en mélodies, en guitare, en cordes, en choeurs et en cuivres enivrants.

Récemment Matt Berninger, chanteur de The National, déclarait que son groupe avait participé à  l’enregistrement du prochain disque de Sufjan Stevens. Et annonçait sans coup férir: « it’s sounding incredible ». Espérons qu’il parlait de ‘The Age of Adz’: on sait désormais que ‘All Delighted People Ep’ est un disque extraordinaire.

4_5.gif

Olivier Combes

Tracklisting:
1. All Delighted People (Original Version)
2. Enchanting Ghost
3. Heirloom
4. From the Mouth of Gabriel
5. The Owl and the Tanager
6. All Delighted People (Classic Rock Version)
7. Arnika
8. Djohariah

Sortie: 20 août 2010
Label: Asthmatic Kitty

Plus+
Myspace
Site officiel
Retrouvez cette chronique ainsi que 2 titres en écoute (les 2 plus beaux) en cliquant ici

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *