Underworld – Barking

Depuis »Second Toughest In The Infants » paru en 1995, leur quatrième réalisation et surtout le disque par lequel ils ont commencé sérieusement à  se faire connaître, le groupe formé par Karl Hyde et Rick Smith n’a cessé de déverser sa techno pop hypnotique aux quatre coins de la planète avec une régularité et un style qui ont fait depuis longtemps leur force.

Alors même si on les avait un peu perdu de vu ces dernières années avec des BO de films et un dernier album assez moyen, on est super content de les retrouver en pleine forme et au top avec 9 titres bien dans l’esprit de ce qu’ils ont fait de mieux par le passé, c’est à  dire vers la fin des années 90.

Quasi parfait sur la bonne première moitié de l’album avec une enfilade de tubes plus irrésistibles les uns que les autres, le groupe se fait plus discret sur la seconde partie du disque avec des titres tout aussi dansants mais peut-être plus intimistes, à  l’image du dernier morceau »Louisiane » une balade au piano chantée par la voix bouleversante et pleine de tremolos de Karl Hyde qui, pour le coup, n’aurait rien à  envier à  un certain Antony.

Vous l’aurez compris, cet album m’a enthousiasmé au plus haut point et risque bien de me faire danser dans ma salle à  manger jusqu’aux traditionnels bilans de fin d’année où il pourrait bien occuper une place de choix.

4_5.gif

Benoit Richard

Underworld : Barking
Label : Underworldlive

Tracklist:
1. Bird 1
2. Always Loved A Film
3. Scribble
4. Hamburg Hotel
5. Grace
6. Between Stars
7. Diamond Jigsaw
8. Moon In Water
9. Louisiana

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *