Le Kid de l’Oklahoma, d’Olivier Berlion & Elmore Leonard

Première incursion dans le western pour la collection Rivages/Casterman/Noir qui, rappelons-le, héberge des adaptations de romans noirs en bande dessinée, à  l’image du  » Shutter Island «  de Dennis Lehane adapté magnifiquement par Christian De Metter en 2009.
Cette fois, c’est Olivier Berlion que l’on retrouve avec la transposition en bande dessinée d’un roman Elmore Leonard. Habitué des adaptations pour le cinéma (Get Shorty, Jackie Brown »), cet écrivain américain, désormais culte, voit ici son roman adapté de fort belle manière par un auteur fort prometteur, Olivier Berlion (Tony Corso, Sales mioches! »).

Nous sommes dans les années 1920 et 1930, dans l’état pétrolier de l’Oklahoma. Le récit présenté du point de vue du journaliste Tony Antonnelli raconte le face à  face, qui va durer plusieurs années, entre Carl Webster, un Marshall des Etats-Unis et Jack Belmont, le fils d’un richissime magnat du pétrole, devenu braqueur de banque.
Récit à  la fois simple et complexe, le kid de l’Oklahoma dresse le portrait croisé de deux fortes têtes l’un ayant choisi le camp du bien et l’autre celui du mal alors qu’à  l’origine tout les prédisposaient à  un destin contraire.
Si le récit peut paraitre par moment un peu bavard et un poil trop explicatif, il n’en reste pas moins facile à  lire, recelant tous les bons ingrédients propres à  ce genre d’histoire. Et si on ajoute à  cela le graphisme impeccable d’Olivier Berlion, on obtiendra un livre fort honnête et tout à  fait recommandable.

3_5.gif

Benoit Richard

Le Kid de l’Oklahoma
d’après le roman de Elmore Leonard
Adaptation : Olivier Berlion
Editions : Rivages/Casterman/Noir
120 pages couleurs – 18€¬
parution : août 2010

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *