Lo, de Lucie Durbiano

Lo est une Jeune nymphe orpheline au service de la déesse Diane. Mais voilà  que cette petite tombe amoureuse d’un jeune et joli pâtre nommé Daphnis qui, lui, est épris de la bergère Chloé avec laquelle il espère bien découvrir les plaisirs charnels. Une situation qui va causer à  Lo un gros chagrin, représenté, en occurrence, par un gros chien tout poilu à  la mine triste.

Toujours très intéressée par les histories d’amour en tout genre, Lucie Durbiano (« Trésor » »le rouge vous va si bien »…),  s’attaque cette fois à  l’Antiquité en adaptant librement un classique du IIème siècle. Elle y met en scène des personnages absolument délicieux dans une histoire de marivaudage complètement folle, pleine d’humour et de second degré représentée dans des décors multicolores et plein de lumière comme c’est d’ailleurs souvent le cas dans ses bandes dessinées.

Et même si on est ici très loin de notre époque actuelle, on retrouve toujours, en fond, cette petite musique aux accents rohmériens, ce côté anachronique qui fait le charme habituel des livres de Lucie Durbiano. Et une fois de plus c’est un régal !

4.gif

Benoit Richard

Lo
scénario & dessin : Lucie Durbiano
Editeur : Gallimard/Bayou
96 pages couleurs – 16€¬
Parution : septembre 2010

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *