Surveille tes arrières !, de Donald Westlake

SURVEILLE_TES_ARRIERES_10.jpgCe qui est bien avec un nouveau roman de Westlake, c’est qu’on est très vite en terrain familier : on sait déjà  que l’humour et le rythme trépidants seront les principaux acteurs de l’intrigue.

Soit le retour sur le devant de la scène de John Dortmunder, un habitué chez l’auteur, qui se lie d’amitié professionnelle avec Arnie Albright. Revenu d’une cure d’oubli dans un club de vacances, ce dernier ramène avec lui l’idée d’un énième cambriolage, cette fois-ci chez un amateur d’art rencontré lors de son séjour. Arnie veut faire équipe avec son éternel coéquipier, sauf que comme toujours, rien ne se passera comme prévu…

La lecture toujours jouissive du roman de Westlake se pare ici d’un soupçon de regret, car on sait que le style alerte, truffé de dialogues drôles et piquants, ne fera plus mouche après ce livre. L’auteur est décédé en 2008, laissant ce roman comme le dernier témoignage de son talent à  rendre le polar loufoque et foutraque, même si l’intrigue reste pas mal au second plan, prétexte à  une déferlante de situations rocambolesques et de bons mots hilarants.

On ne fera donc pas trop la fine bouche en précisant que c’est un roman plutôt mineur dans l’oeuvre de Westlake, tant le plaisir que l’on prend à  suivre les foireuses péripéties de Dortmunder restent un bonheur même pas coupable.

3.gif

Jean-François Lahorgue

Surveille tes arrières !, de Donald Westlake
Rivages / Thriller, 280 pages, 18,50 €¬
Date de parution : juin 2010.

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *