Arch Woodmann – Mighty Scotland

Si le premier album autoproduit d’Arch Woodmann (« Draped Horse Blue Licorne Argentée Feather Blue) » avait déjà  connu un beau succès d’estime, ce second effort ne devrait pas changer la donne, d’un part, parce que celui-ci devrait bénéficier d’une meilleure distribution grâce au label Monopsone (Laudanum, Erik Arnaud…), et ensuite parce que »Mighty Scotland » révèle des qualités et une maturité qui en font immédiatement un objet musical à  prendre très au sérieux.
Projet du musicien parisien Antoine Pasqualini, Arch Woodmann présente des pop songs hybrides, entre folk, post-rock et pop psychédélique ou comment se faire rencontrer Windsor For The derby, Grizzly bear et Jim O.’rourke dans un même projet.

Disque aussi ambitieux que son prédécesseur, »Mighty Scotland »  délivre une fois encore une écriture riche et complexe qui débouche sur des compos contrastées, alternant folk songs tranquilles et chaleureuses et titres post-rock plus nerveux. Mais si cet album séduit tant et s’inscrit aussi dans la durée, c’est aussi grâce à  la qualité de ses arrangements où l’on découvre derrière la voix délicate d’Antoine et le trio guitare/bass/batterie des tas de petites choses extrêmement bien amenées qui viennent remplir l’espace sonore de manière très subtile qui nous font apprécier l’album vraiment dans toute sa largeur.

4.gif

Benoît Richard

Arch Woodmann : Mighty Scotland
label : Monopsone
Sortie 2 novembre 2010

Tracklist :
Waves
Five Blessings
Duities And Fruities
Drive Drive Drive
Tricks
From These Lands
This Is The Why
True When Shared
Tiny Dangers
Three Weeks And Painted Wall

Plus+
http://www.monopsone.com

http://www.archwoodmann.com

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *