L.A. Story, de James Frey

Il y a une majorité de »petits destins »… qui rêvent de devenir grands. Certains y arrivent – Lula cirait bien des godasses dans la rue et Brad Pitt livrait des pizzas – mais la plupart demeurent petits ou le deviennent encore plus. D’autres pensent devenir grands et restent petits. Certains sont déjà  grands, mais auraient voulu être plus petits.

L.A. Story de James Frey dresse les portraits au vitriol des grands, mais surtout, des petits quidams de la cité des Anges. La ville chimérique, toute en paillettes, du soit-disant american dream. La ville des immenses destins, mais aussi des plus misérables, des plus méprisables.

C’est toute une galerie de personnages perdus dans les méandres de cette cité lumière, qui parsème ce livre fort et intense. De l’acteur à  succès au sourire ultrabright, marié à  une sublime actrice avec deux enfants, mais dont la vie n’est qu’une invention (et qui ne s’appelle pas Tom Cruise dans le roman), à  l’ivrogne en haillons qui a élu domicile dans les toilettes de l’arrière cour d’un fast food, en passant par la jeune latino-américaine qui caresse du bout des doigts l’illusion de son rêve américain.

L.A. Story c’est aussi l’histoire de la ville, de ses richesses, de sa détresse, de ses rivalités et de ses amours. L.A. c’est les superbes Hollywood boulevard, Melrose Place, Beverly Hills, mais aussi les mal famés South Central et Watts. L.A. est une ville tout en grandeurs, constellée de décadences. Les hommes sont l’âme d’une ville, James Frey l’a bien compris…et nous le transmet avec brio…

Sabine Sursock

Broché: 490 pages
Flammarion
1 septembre 2009
ISBN-10: 2081221314
ISBN-13: 978-2081221314

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *