L’Appel de l’espace, de Will Eisner

La réédition des oeuvres de Will Eisner continue avec cette fois un récit de science-fiction assez ébouriffant qui a plus à  voir avec »Docteur Folamour » qu’avec »Star Trek ». Explications.
Si l’on connaissait Will Eisner pour ses réflexions humanistes, pour ces écrits sur la bande dessinée ou pour ses récit sur le New-York de son enfance, on ne l’imaginait pas forcément à  l’aise dans un récit tel que celui présenté l’appel de l’espace.

Publié à  la base entre 1978 et 1980, ce livre avait connu une première édition française en couleur en 1995. Il reparait aujourd’hui dans son noir et blanc d’origine et avec une nouvelle traduction.
Difficile de raconter une histoire aussi farfelue que celle de l’appel de l’espace. On dira juste, pour résumer, qu’il s’agit d’un récit d’espionnage, géo-politico-scientifique, situé à  l’époque de la guerre froide et dans lequel tout un tas de personnages ubuesques tentent de remuer ciel et terre à  la suite d’un mystérieux signal venu de l’espace.

Plus un prétexte qu’autre chose, ce signal permet à  Will Eisner dresse une sorte d’état des lieux de la planète au moment où il écrit cette histoire. Comme bon nombre de films ou de livres d’anticipation de cette époque, le propos n’est pas très optimiste. Le KGB, les sectes, les hommes politiques américains, les dirigeants de multinationales ou encore les dictateurs africains, bref , tout ce qui a du pouvoir sur cette terre à  ce moment la du XXème siècle se retrouve mis en image dans ce récit percutant, assez haletant et bien dialogué. Un récit qui va à  100 à  l’heure, dans lequel on se perd un peu parfois, mais qui déborde d’originalité, dans la forme autant que dans le fond. Bref, l’espionnage vu par Will Einser ça déménage !

Benoît Richard

L’Appel de l’espace
Scénario & dessin : Will Eisner
Editions Delcourt
144 pages – 13.95€¬
Parution : janvier 2011

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *