Crocodiles – Sleep Forever

Fort d’un premier album (Summer of Hate) décapant, les Crocodiles, toujours chez Fat Possum, reviennent aux affaires avec Sleep Forever et mettent un peu plus de pop dans leurs compositions – voire un peu plus de soleil, quoiqu’en dise l’artwork.

Tout en gardant une base noisy-pop teintée de shoegaze (ou l’inverse), les Crocodiles y insufflent plus de rock, la joue moins sombre, moins « cheap » plus porté vers l’attaque, avec une production plus efficace et accessible.
Ils en profitent aussi pour placer quelques chansons tonitruantes, tubes certifiés 2010 (Mirrors, Sleep Forever ou All My Hate And My Hexes Are For You).

Le tout paraîtra peut-être trop propre à  certains (la production de James Ford, l’homme derrière les deux derniers albums des Arctic Monkeys, The Age of the Understatement des Last Shadow Puppets ou l’irrésistible Schmotime d’Absentee, y est pour beaucoup) mais les Crocodiles franchissent le Rubicon avec une grande aisance. Et confirment avec ce Sleep Forever tout le talent qui vit dans leurs mains.

4.gif

Olivier Combes
Tracklisting:
01 – Mirrors
02 – Stoned To Death
03 – Hollow Hollow Eyes
04 – Girl In Black
05 – Sleep Forever
06 – Billy Speed
07 – Hearts Of Love
08 – All My Hate And My Hexes Are For You

Sortie: 14 septembre 2010
Label: Fat Possum

Plus+
Myspace
Site officiel
Retrouvez cette chronique en cliquant ici

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *