Haarmann, Le Boucher de Hanovre

Voici une bande dessinée qui vaut largement tous les »Faites entrer l’accusé » de vos soirées du dimanche soir. Elle raconte le parcours macabre d’un fameux serial killer allemand nommé Fritz Haarmann qui, à  l’époque, fut accusé et condamné pour avoir découpé en morceaux des dizaines de jeunes hommes qui ont eu le malheur de croiser sa route.

Nous sommes à  Hanovre en 1924. La police retrouve des ossements humains par dizaines dans une petite rivière asséchée de la ville. Les gens se posent des questions, surtout depuis que l’on sait que ces os ont été raclés méthodiquement comme pour en séparer la chair. Bien que l’enquête piétine, les soupçons se portent sur un certain Fritz Haarmann, un obscur fripier qui fournit son quartier en viande et en vêtements. De plus, ce Haarmann qui est un indic de la police a l’avantage d’avoir une carte lui permettant d’arrêter qui bon lui semble, notamment les jeunes hommes errants dans le hall de la gare de Hanovre qu’il ramène ensuite chez lui avant de les violer, les tuer puis les dépecer »

Avec cette histoire qui fait froid dans le dos et qui peut même provoquer la nausée, le duo d’auteurs allemands Peer Meter & Isabel Kreitz signe là  une remarquable bande dessinée, peu démonstrative dans la forme mais pourtant assez terrifiante. Une impression dûe d’abord et avant tout au trait de crayon d’Isabel Kreitz (« l’Espion de Staline »),,  aux accents expressionnistes, absolument remarquable. Avec un trait en noir et blanc précis, elle fait preuve d’un vrai sens du détail qui évoque également le trait de certains auteurs de comics américains tels que Will Eisner ou Robert Crumb. Au delà  du fait divers, les deux auteurs restituent parfaitement le contexte de l’époque, cette Allemagne en crise où les gens auraient tué et père et mère pour un bout de viande. Complété par un dossier bien documenté sur l’histoire de ce sinistre personnage, ce livre constitue une des lectures les plus marquantes, pour ne pas dire terrifiantes, de ces derniers mois.

Benoit Richard

Haarmann, Le Boucher de Hanovre
Scénario : Peer Meter
Dessin : Isabel Kreitz
Editeur : Casterman/Ecritures
171 pages 14 €¬
Parution : 13 avril 2011

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *