L’histoire de Sayo, de G. Masi et Y. Watanabe

Après avoir été colonisateur du peuple chinois, après s’être installé notamment en Manchourie, à l’aube des années 40, le Japon se retrouve en situation cette fois de faiblesse. Et durant la seconde guerre mondiale, avec l’arrivée des russes conquérants, les japonais se trouvent dans la peau des victimes, sous la menace de chinois vindicatifs qui […]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Après avoir été colonisateur du peuple chinois, après s’être installé notamment en Manchourie, à l’aube des années 40, le Japon se retrouve en situation cette fois de faiblesse. Et durant la seconde guerre mondiale, avec l’arrivée des russes conquérants, les japonais se trouvent dans la peau des victimes, sous la menace de chinois vindicatifs qui veulent chasser l’envahisseur de leur pays. Les femmes et les vieillards restés seuls en Chine après que les hommes soient partis à la guerre, ne se  sentent plus en sécurité et tentent par tous les moyens de regagner leur pays d’origine. Sayo et sa famille font partie de ces exilés devant subir chaque jour les humiliations et les violences des chinois. Commencent alors pour eux un périple de tous les dangers.

Tiré d’une historie vraie, ce manga imaginé par Yoshiko Watanabe (formée à l’école Tezuka puis exilée en Italie où elle enseigne désormais le dessin manga) et Giovanni Masi (un jeune scénariste itlaien) rappelle à la fois le manga fleuve « Gen d’Hiroshima » mais également les récits d’Osamu Tezuku auxquels d’ailleurs le livre fait un petit clin d’œil avec la présence du docteur Tezuka qui ressemble étrangement au personnage de Black Jack. Sans atteindre la force émotionnelle du premier ni l’intensité graphique du second, L’histoire de Sayo n’en reste pas moins un très beau récit historique en manga (mais présenté dans le sens de lecteur occidental) relatant une page pas forcément très connue de l’histoire commune entre la Chine et le Japon. Le drame de cette famille et l’insécurité régnante est plutôt bien restituée avec une focalisation permanente sur le personnage de Sayo que l’on suit à la trace durant ces mois de galères durant lesquels elle mettra, notamment, au monde sa petite fille.
En mêlant de manière très classique l’histoire intime à la grande histoire, les deux auteurs livrent un récit qui se lira facilement  d’une traite et nous fera vivre au plus près le destin tragique de cette véritable mère courage.

Benoit Richard

L’histoire de Sayo
Scénario : Giovanni Masi
Dessin : Yoshiko Watanabe
Editeur : Dargaud
336 pages N&B – 19.95 euros
Parution : janvier 2011

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

L'Auteur:

Benoit Richard

Benoit RICHARD a créé Benzine en 2000, puis Ondefixe, puis Hop Blog, puis Pop Revue Express, puis Netlabels Revue, puis Hop BD, puis Des Chips et du Rosé, puis Spotify Discoveries puis s’est dit que ça suffisait comme ça.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

✎ POSTER UN COMMENTAIRE

Votre e-mail n'est jamais ni publié ni partagé. Les champs obligatoire sont marqués par une *

*
*

TWITTER

B tweets

FACEBOOK

AILLEURS

RSS articles