The Kills – Blood Pressures

Ce quatrième album intitulé Blood Pressures, sorti en France le 4 avril 2011, est annoncé par le titre  » Satellite  » qui donne tout de suite le ton dynamique de cet album. The Kills confirment leur talent, ils ne sont pas encore adulés mais au moins ils sont respectés par un public jeune et moins jeune.

Keep on Your Mean Side (2002), No Wow (2005) et Midnight Boom (2008), ont contribué a bâtir la légende de The Kills, duo sensuel et sexuel formé par Alison Mosshart et Jamie Hince. Ce dernier a récemment gagné involontairement en notoriété people en se mariant avec le Top Model, Kate Moss. Pourtant c’est bien la critique musicale qui est unanime: ce quatrième album est le meilleur avec des sons très électriques et dynamiques. Blood Pressures a été enregistré entre le Michigan et Londres. Il réussit a conjuguer un rock américain avec une distinction naturellement britannique. Leur nouvel album, nous rappelle que personne aujourd’hui ne fait du rock’n’roll aussi sexy que The Kills.

Cela faisait 3 ans qu’on attendait que The Kills sorte un nouvel album. Après avoir écouté les trois albums précédents, je me rend compte que celui ci est sans conteste le plus beau en plus d’être celui que la critique musicale traditionnelle préfère. Au fur et à  mesure de l’écoute de cet album on distingue très vite qu’il est très rock, avec des sons très dynamiques comme Satellite ou Future Starts Slow; mais cette album étonne parfois avec une ballade à  piano comme The Last Goodbye ou une mélodie un peu plus Punk – Blues avec Wild Charms.

Jamie Hince qualifie cette album  » d’obsessionnel et oppressant  » il n’a pas tort. Cet album parle beaucoup des relations et de sexe. C’est aussi un disque assez sombre, avec des paroles parfois assez tristes pour certains titres.

Dans cet album je retrouve tout ce que j’ai toujours adoré chez The Kills : le souffle Rock’n Roll basique mais efficace avec des titres comme Heart Is A Beating Drum, l’esprit malsain du blues électrifié comme Pots and Pans. L’interaction entre Alison Mosshart et Jamie Hince est parfaite, avec une voix très Lou Reed pour lui et un chant féminin sauvage ou mutine pour elle. Cet album est plus riche, avec des arrangements plus fournis et travaillés que d’habitude, un virage plus pop même sur certains titres, avec l’utilisation de nouveaux instruments comme le piano et de jolies paroles: Blood Pressures a tout pour plaire.

Cet album est une belle production, l’enregistrement est de qualité, seul bémol il ne dure que 40 minutes et ne contient que 11 titres. The Kills a quand même bien évolué et a encore fait des progrès depuis leur premier album. Une parfaite réussite.

Emma

Tracklist

Label: Domino / Pias
Date de sortie: 4 Avril 2011

Plus+
Le site officiel
L’espace Myspace
La page Facebook
Ecouter l’album sur Spotify

La vidéo de Future starts slow via Youtube

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *