5+5= John Lord Fonda

Depuis son album »Debaser » on sait que John Lord Fonda est l’un des meilleurs ambassadeurs français en matière de techno. La sortie toute récente du percutant »Supersonique » en est une fois encore la preuve indiscutable.

Août 2011

 

5 disques du moment :

difficile pour moi car je n’écoute plus vraiment d’album donc il n’y a que 4 sélections.

Ever Since : Xenia Beliayeva.
Le disque de chevet de ma copine. Très suave, très sexuel, très efficace, très dark et… très allemand. Mais très bien.

Arnaud Rebotini : Someone gave me religion.
Excellent second opus solo. Le retour de la dark techno, édoniste, loin des fluo-kidz englués dans la disco/banger surfaite. Le clip de personal dictator est hallucinant.

Industrializer : Barcelona (ep)
Eine grosseu Tekno !!! Sérieusement, Industrialyzer arrive à  m’intéresser au delà  du dancefloor-gros-sabots grâce à  la rondeur de la production et des arrière-plans sonores industriels :)

Stimming : for my girl (ep)
Un ep d’un producteur de minimale allemande. J’aime pas toutes ses productions et j’en ai des fois marre de cette scène allemande mais je dois dire que »for my girl » m’a convaincu que ce style n’a pas encre tout dit. Beaucoup d’émotion et de simplicité.

5 disques pour toujours :

Aphex twin : SAW2 (1994)
Ce disque m’a fait triper pendant que les autres écoutaient la techno de Detroit ou le son Chicagoan, aujourd’hui légendaires mais obsolètes. Mon premier disque d’ambiant.

Boards of Canada : Geogaddi (2002).
Ecouté des millions de fois, c’est mon dernier disque ambiant acheté. C’est est une sommité de ce qui se faisait de mieux en IDM à  l’époque. Mais ce style de musique électronique m’intéresse moins aujourd’hui, bien que j’apprécie toujours.

Jean-Michel Jarre : Oxygene.
Un opus écolo qui prend tout son sens presque 35 ans après. Ca reste pertinent car personne n’a refait un truc comme ça.

Pixies : doolittle
Du rock brut de décoffrage, épuré, sec, comme j’en écoutais beaucoup à  cette époque. C’est très Smith. Ils n’ont jamais réussi, dans leurs carrières solo respectives, à  faire oublier ce band légendaire.

Depeche Mode :,  violator
Dave Gahan, le chanteur, a dit : »DM est un groupe des années 80 qui franchira les 90′ ». Tout le monde a rigolé jusqu’à  ce que ce disque sorte. Ils en ont calmé des millions, dont moi.

Envie de partager :
Publié Dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *