#francheconnexion – Interviews avec L et Herman Düne

Toujours dans le cadre de l’animation de projets web pour TV5MONDE, je continue mes péregrinations musicales avec l’ami Claude Vittiglio, à  la rencontre des musiciens francophones qui d’habitude font les belles heures de Benzinemag.

Le dernier en date était en compagnie des Herman Düne rencontrés en pleine promo de Strange Moosic devant les locaux de leur label parisien à  la faveur d’une des rares journées estivales de juillet 2011. L’occasion en six minutes dans la version Youtube et un peu moins de dix dans la version originale disponible sur le site de TV5MONDE, de faire un tour du propriétaire de la maison Herman Düne. Une maison qui se renouvelle sans vraiment changer depuis le départ d’André, et des pièces musicales dans lesquelles je pénètre pour ma part avec un plaisir sans cesse renouvelé malgré l’unité de ton entre les deux derniers albums.

Un peu plus tôt, au mois de juin, nous étions montés à  Oberkampf dans le fief du label Tôt ou tard, à  la rencontre de la meilleure stagiaire que le label ait jamais eu (Florie si tu me lis…) et surtout de Raphaëlle Lannadère aka L en pleine promotion de son album initiale. Là  dans une rhumerie de la rue Saint Maur, celle que les médias en quête de référence n’ont de cesse de comparer avec Barbara s’est livrée, en trio à  un exercice acoustique où la demoiselle (j’ai du mal à  dire la dame, pardon les chiennes de garde) nous à  même gratifié de Al Djazaîr, un titre qui n’est pas sur l’album en question.

L dans Franche Connexion

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *