Séverin – L amour triangulaire

Le postulat musical de Séverin est intéressant. Réhabiliter ou habiliiter un héritage pop en France façon Voulzy et Souchon. Soit faire passer des messages sibyllins au travers de paroles et d’histoires tirées d’un quotidien partagé par nombre d’entre nous.

Et dans le cas de Séverin, en extirper toute provenance caribéenne et tenter de le remplacer par un esprit foutraque à  la Boochon (1994, et oui foutraque oui, je le place si je veux) que Mathieu Boogaerts a valorisé et que Katerine a popularisé. Et vous savez quoi Séverin y arrive. Il joue des codes, et pioche des sonorités synthétiques qui ont fait les belles heures de la variète made in France des années 80 : le choeur de fille à  l’accent d’ailleurs, les marimbas, le wa me sur la guitare, la batterie synthétique ».

Il déringardise les années top 50 en France, il parvient à  faire de la pop Souchon en y ajoutant une énergie pop-rock en plongeant dans Katerine et en se parant d’une écharpe de M sans mettre en rose toute sa formule.

Le seul reproche, j’en ai toujours un, c’est que la formule lasse un peu sur la durée d’un album. Quand il accroche les mélodies, je m’ébaubis avec Séverin, je porte le sourire aux lèvres et je suis prêt à  sauter partout sur la piste au mariage d’un pote. Quand il loupe le gimmick, quand il en fait trop ou que le texte prend le pas sur le refrain, j’ai envie de zapper. Inégal donc. Mais prometteur.

Denis Verloes

Tracklist

Label: Wagram / Cinq 7
Date de sortie: Mai 2011

Plus+
L’espace Myspace

La vidéo de En noir et Blanc

Séverin – En Noir et Blanc par CInq7

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *