Jardin sucrés, de Lewis Trondheim & Fabrice Parme

Le Père Noël a tout fait de travers cette année : Panda a reçu une petite fille comme cadeau de Noël »à  moins que ce ne soit l’inverse ? Hugo, Maxime et Dorothée ne sont pas mieux lotis avec leurs doudous et doivent eux aussi se débattre avec de gros monstre à  poils qui leur en font voir de toutes les couleurs. Et de la couleur, le duo Lewis Trondheim/ Fabrice Parme en a à  revendre dans ce drôle de petit livre paru dans la collection »Shampooing » de chez Delcourt.

Présenté sous le forme de gags, de scénettes en quatre cases, ces courtes histoires rythmées par les changements de couleurs (vives) et les personnages qui évoquent l’univers flashy des personnages kawaii japonais se singularisent par une forme d’absurdité et d’humour mêlés et se lisent à  vitesse grand V.

Un joli travail graphique et narratif, pour un art dans lequel excellent depuis longtemps ces deux auteurs que l’on suit par ailleurs depuis plusieurs année à  travers une collaboration tout aussi fructueuse avec »Le roi Catastrophe ». Et si l’on retrouvera un peu de l’esprit de cette série dans Jardins sucrés, on est à  peu près sur que petits et grand y trouveront encore une fois leur compte.

Benoit Richard

Jardin sucrés
Scénario : Lewis Trondheim
Dessin : Fabrice Parme
Editeur : Delcourt/coll. Shampooing
128 pages couleurs – 11.95€¬
Parution : novembre 2011

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *