Valerian, Vu par… Manu Larcenet : L’armure du Jakolass

Valérian, le fameux héros de science-fiction de Mézières et Christin est de retour »mais sous le trait de Manu Larcenet. Et ça change tout !
Ce premier tome des aventures de Valérian vues par » scénarisé et dessiné ici par Manu Larcenet (avec,  au passage quelques featurings,  de renom tels que Lewis Trondheim ou Guillaume Bouzard), est une jolie réussite. D.’abord parce que l’univers de Manu Larcenet et de Valérian paraissaient si éloignés au départ que l’on se demandait ce que le mix des deux allait bien pouvoir donner. On est donc rassuré car Larcenet a parfaitement su tirer profit du concept en s’appropriant le personnage de Valérian, lui offrant une allure et des préoccupations à  1000 lieux de celles du personnage original.

Dans la Bande dessinée de Larcenet, Valérian est un pilier de bistrot moustachu, absolument pas glamour pour deux sous et qui n’a plus aucun souvenir de son passé. Mais voilà  que son pote de comptoir et ses trois Shingouzs vont le convaincre de retourner là -haut, histoire de retrouver la belle Laureline et surtout son apparence d’antan, mais attention car il va devoir se frotter au terrible Jesperiank le Jakolass.

Tout au long du livre, on sent que Larcenet s’est vraiment poilé à  écrire et à  dessiner cette histoire un peu dans l’esprit de ce qu’il fait dans les chroniques de »Chez Francisque » avec Yan Lindingre.
Humour et décalage sont donc au rendez-vous dans »l’Armure du Jakolass ». Un premier tome d’une série qui part sur de bons rails et dont on espère de tout coeur que les prochains tomes seront aussi sympathiques que celui-ci.

Benoit Richard

Valerian, Vu par…,  L’armure du Jakolass
Scénario & dessin :Manu Larcenet
Editeur : Dargaud
48 pages couleurs,  11.95€¬
Parution : octobre 2011

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *