La Famille, de Bastien Vivès

Peut-être que finalement son humour et sa déviance politiquement incorrecte n’avaient pas encore été,  assez soulignés.

Comme s’il fallait confirmer les surprenants  » Melons de la Colère  » où Bastien Vivès assumait, dans le fond tout comme dans la forme une sorte d’humour et un second degré véritablement subversif mais au demeurant agréablement excentrique, il réunit, à  présent chez Delcourt, les plus excellents strips de son blog autour de différentes thématiques. Peu d’inédits, donc, mais une véritable compilation de ses meilleurs posts.  » La Famille  » fait ainsi suite au tome 1 publié il y a peu,  » Le Jeu Vidéo « .

Au fur et à  mesure de strips en bichromie qui rappellent un découpage traditionnel en gags, Vivès y va de caricatures grossières et de scènes tellement familières que sa manière de les détourner n’en est que plus délicieuse. On y rencontre des parents à  la répartie crue et fleurie, et des enfants exacerbés dans leur bêtise.

Avec son album au titre subtilement soulevé par un drapeau maréchaliste, Bastien Vivès joue, fantasme même, sur les valeurs et les symboles, tels que la relation parent-enfant, enfant-enfant, et même père-fille. Il se moque doucement, prend plaisir à  nous projeter dans des scènes qui fleurent bon le familier pour nous surprendre par leurs chutes improbables. Ce côté acide et subversif nous confirme que son auteur est loin d’être naîf, et qu’il existe bien un humour »à  la Vivès ».
 » La Famille  » un petit 190 pages en couverture souple, est à  l’image de son format : convivial, léger et rapidement engloutissable.

Fabrice Blanchefort

La Famille
scénario & dessin : Bastien Vivès
Editeur : Delcourt/Shampooing
190 pages – 9,95€¬

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *