5+5 = Nicolas Comment

auteur d’un premier album remarqué en 2010″Nous étions Dieu » Nicolas Comment revient en compagnie de Xavier Waechter,  pour,  une disque de chansons dont les textes sont issus d’un recueil de poèmes publié par le photographe et critique d’art Bernard Lamarche-Vadel en 2000. Plus que de simples poèmes mis en musique, »Retrouvailles » est un album d’une très grande beauté, dans lequel musiques et textes s’accordent parfaitement, pour un résultat aussi original que concluant.

avril 2012

5 albums du moment :

Tindersticks : The Something Rain (2012)
Le feulement plaintif et profond de Stuart Staples a toujours raisonné dans les appartements où j’ai vécu à  partir de 1993 : date du magnifique premier album de ce groupe essentiel.

Leonard Cohen : Old ideas (2012)
« La voix du père » disait Murat à  propos de Cohen. C’est ça : Cohen est comme un membre de la famille qui viendrait de temps en temps nous rendre visite.

Dominique A. : La fossette ed. special (2012)
Un disque de chevet. Un chef d’oeuvre de modestie.

Maxence Cyrin : The Fantaisist (2012)
Un Satie fantaisiste à  écouter à  satiété…

Metronomy : The English Riviera (2011)
Un disque qu’on écoutera dans 20 ans en se souvenant avec nostalgie des années deux mille dix…

5 Albums pour toujours :

Lou Reed : »Transformer » (1972)
Chansons sublimes, arrangements subtiles… L’album parfait.

Dylan : »Blood on the tracks » (1975)
On cite souvent les premiers albums de Dylan comme étant les meilleurs mais »Blood on the Tracks » prouve le contraire : pour moi, il s’agit peut-être de son plus grand disque…

The Cure : Seventeen second (1980)
La substantifique moelle de la New Wave anglaise. Un bijou.

Manset : 2870 (1978)
Un des très rares albums de »rock français » digne de ce nom. Monumental.

Neil Young : On the Beach (1974)
Le rêve américain. L’Espace.

Envie de partager :
Publié Dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *