5+5 = Egyptology

Jusqu’alors, Turzi, Arnaud Rebotini et Etienne Jaumet comptaient parmi les meilleurs ambassadeurs français d’une electro rétro tournée vers les sonorités analogiques, avec des compositions comme un hommage aux musiques de Wendy Carlos et plus généralement ce son synthétique et mélancolique des années 70. Aujourd’hui il faudra donc compter sur le duo Egyptology : Olivier Lamm aka Olamm et de Stéphane Laporte aka Domotic. Car à  eux deux ils viennent sans doute de nous donner le plus bel album du genre pour l’année en cours : »The skies » (Clapping music, 2012).

juin 2012

> 5 disques du moment :

Steve Moore, « The Henge »
Pour »Cepheid » le dernier morceau, surtout. Un maître.

Beak »II »

Un groupe no bullshit, theorie / mise en pratique , juste le kraut de Beak

Thee Oh Sees »Putrifiers II »

Docteur es Space Echo, de mieux en mieux.

Atomâ„¢: »1i385tra3um3 (Original Soundtrack) »

L’un des derniers deux ou trois vrais inventeurs de la musique électronique en roue libre, ambiant et arpeggios, beau à  pleurer tout du long.

Autechre »Untilted »

Il y a des gens, il semblerait, qui trouvent la musique actuelle d’Autechre absconse et nonsensique. Ici, on la trouve stimulante et sublime, la dernière preuve que la musique 100% analogique n’est pas obligée de parler les langues du passé.

> 5 disques de toujours :



Morton Subtonick »The Wild Bull ».

Moins connu que »Silver Apples on the Moon » au moins deux fois autant fabuleux. On va pas vous la faire »Autechre 30 ans avant »? Ah en fait si, on vous la fait.

Mort Garson »Plantasia »

De la musique pour les plantes faite avec des synthétiseurs, super melodies, super textures, feelgood music. Une leçon d’empathie.

Kraftwerk »Radioactivity »

Premier choc synthétique, le son d’un synthé dans de la bande comme le plus émouvant des sons.

Yellow Magic Orchestra »Yellow Magic Orchestra »

Le premier album éponyme. Une moitié d’Egyptology aurait tendance à  le considérer comme le meilleur disque de tous les temps, pendant qu’il l’écoute.

Morton Feldman »Crippled Symmetry »

La vie dans les plis.

Envie de partager :
Publié Dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *