Daytripper : au jour le jour, de Gabriel Bá et Fábio Moon

La version française de l’album du scénariste Fábio Moon et Gabriel Bá est ornée d’un joli bandeau rouge où Cyril Pedrosa fait l’éloge du travail des deux auteurs. Ce court texte est en fait un extrait de la préface composée par l’auteur de †œPortugal† où ce dernier s’attarde intelligemment sur la moelle même du caractère de l’album : un ouvrage inspiré du champ des possibles avec une thématique universelle et délicieusement humaniste.

Brás de Oliva Domingos est chroniqueur nécrologique pour un quotidien de Sà£o Paulo. A 32 ans, il tente de finir d’écrire un livre tout en essayant de sortir de l’ombre de son père, un célèbre écrivain brésilien. C.’est en se rendant à  un gala en l’honneur de son père que notre nécrologue va rencontrer la mort au bout du canon d’un jeune délinquant. Rempli par des regrets et des interrogations sur ce que sa vie aurait pu ou aurait dû être, Brás est entendu par une mystérieuse femme qui va lui offrir la chance de vivre mille vies et de savoir enfin ce que cela fait d’être fils aimé, un amant passionné, un père, un célibataire qui papillonne, un auteur reconnu, un héros pour le peuple, un amis : les différentes vies de cet homme sont autant de briques qui construisent l’âme et le caractère de notre personnage.

Fils aimé, enfance heureuse, premier amour fugace ou passion déchirante, premier enfant, succès littéraire et maturité, les †œvies† rêvées de Brás nous renseignent sur les aspirations de ce personnage qui résonne d’une humanité vibrante et éprouvante. Fábio Moon invente ainsi de nombreuses vies pour son héros et ce n’est que dans leur totalité que celles-ci racontent une seule histoire : celle de la vie d’homme.

Le trait de Bá plus lâche et libre par rapport à  sa série †œUmbrella Academy†, ses couleurs luisent d’une lumière et d’une couleur tropicale qui cocoonent le lecteur dans un sentiment de bien être, d’intimité même dans les instants les plus sombres du récit.

Par sa tonalité humaniste et sa nature de conte fantastique sur l’âme humaine, †œDaytripper† nous apporte un regard sur ce qu’est la nature d’un homme au regard de ses expériences passées et présentes. Roman graphique chaleureux, solaire et psychogénéalogique sur la vie et la mort, il vibre de la même ambiance que les ouvrages de Garcia Márquez.

Stéphane Soulier

Daytripper : au jour le jour
Scénario & dessin : Gabriel Bá,  & Fábio Moon
editeur : Urban Comics/Coll. Vertigo Deluxe
256 pages – 22,50€¬
parution : avril 2012

 

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *