Lee Hazlewood : The LHI Years: Singles, Nudes & Backsides (1968-71)

Une compilation de singles signés Lee Hazlewood parus entre 1968 et 1972, quelle excellente idée qu’a eu là  le label Light In The Attic ! D.’abord parce que Lee Hazlewood en mode single c’est comme ça qu’on le préfère, et qu’ensuite c’est sans doute entre 68 et 72 qu’il a sorti ses meilleurs albums, et qu’enfin »Cowbow in Sweden » est définitivement un des albums majeurs du moustachu. à‡a tombe bien, il est plutôt bien représenté dans cette collection de singles »

On avait commencé à  reparler de lui à  la fin des années 90, en pleine période revival easy-listening. Et pour cause, car qui mieux que Lee Hazlewood peut représenter cette forme de décontraction vintage, cette lounge attitude mise en musique ? Ses poses, son apparence physique, sa voix de baryton, ses photos, tout confère au dandy moustachu le rôle ultime de mâle virile à  l’ancienne. Mais cette imagerie glamour ne doit surtout pas masquer le talent de ce compositeur producteur, sorte de mélange improbable entre Burt Bacharach et Johnny Cash et auteur de quelques-unes des plus belles ritournelles country pop aux accents western enregistrées dans les années 60 : »Leather and lace » »It.’s Monday Morning » »Hey Cowboy » »The Night before »… Autant de chansons qui ont influencé des tas d’artistes (Tindersticks, Jarvis Cocker, Richard Hawley, Calexico, Lambchop « ) qui lui ont d’ailleurs rendu hommage en 2002 dans la compilation »Total Lee » 5 ans avant que ce dernier ne décède d’un cancer le 4 août 2007.

Benoit RICHARD

Lee Hazlewood : The LHI Years: Singles, Nudes & Backsides (1968-71)
Label Light In The Attic
Sortie : avril 2012

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *