Visions of Trees : Visions of Trees

Bien souvent ce genre de production, un peu trop grasse, un peu frelatée, voire surdosée en tout, finit par lasser au bout de trois morceaux. Mais depuis quelques mois, quelques groupes bien intentionnés ont décidé de semer le trouble dans notre esprit et de bousculer dans nos certitudes. Les Visions of Trees en font partie. Car il faut bien se rendre à  l’évidence, Visions of Trees a tout pour séduire et convaincre même les oreilles les plus réfractaires à  ce type de musique.

Doté d’un sens du refrain et de la mélodie asse évident, le duo Sara Atalar & Joni Juden déploie sur ce premier Lp à  tomber par terre 10 titres d’une puissance assez sidérante, portés par un single dévastateur (« Turn 2 U »), dans un genre disco-pop-synthétique-gothique en fin de compte assez bluffant.
Le genre de musique à  la fois radicale et très pop et même très glamour par moment (comme une sorte de mélange entre ABBA et Crystal Castles) qui a vite fait de vous retourner, de vous scotcher au mur, un peu de la même manière que quand on avait découvert le son de oOoOO, Sleigh Bells ou de Kap Bamabino (l’esbroufe en moins), mais surtout des fous furieux mais géniaux Salem, dont le premier album dégageait cette même puissance démesurée, ce côté boursouflé, avec ces riffs de synthés froids et tranchants, et ce mélange de lumière et d’obscurité que l’on retrouve bien ici.

Avec ce premier album et les quelques singles sortis auparavant, les londoniens de Visions of Trees s’imposent comme une évidence dans cette année 2012.

Benoit RICHARD

Visions of Trees – Visions of Trees
Label : Something in Construction
Sortie : juin 2012

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *