Les oubliés de la Lande, de Fabienne Juhel

C.’est un endroit isolé où la mort n’a plus prise. Un petit village oublié aux confins du, monde, coupé de toute civilisation. Dans ce lieu trop paisible, les hommes y viennent, pour ne  » pas mourir « . Ici, ils figent leurs rides dans le temps, laissent leur maladie aux, portes du village et les enfants rester des enfants. Ici plus personne ne meurt et si la, solitude et l’ennui sont insoutenables, elles n’en deviennent pas pour autant mortelles.

C.’est un village où tout s’arrête, autant la vieillesse, que les joies de l’existence., Les habitants de ce No Dead’s land ne se préoccupent plus de grand chose. Ils ne, craignent rien, n’ont plus peur, ils vivent une vie éternelle qui n’a plus la saveur des instants éphémères. Ils ne connaissent plus rien, ni la famille qu’ils ont laissée derrière, eux, ni le goût du coca cola, d’un whisky ou d’une cigarette, ni la terreur du trépas.

Mais, cette écrasante tranquillité va vite être perturbée par la découverte d’un cadavre devant, les portes du village. Qui est cet homme que la mort a saisi au seuil de l’immortalité ?
Qui est cet homme qui a attiré dans les environs celle qui n’est pas la bienvenue ? Qui, est cette faucheuse qui vient renifler aux portes de leur trou noir ? Cet évènement va, ébranler le village et le coeur de ses habitants, créant un véritable séisme dans ce lieu à , l’apparence si paisible.

Dans ce roman aux accents de conte fantastique, Fabienne Juhel livre aux lecteurs une, fable romanesque sur la vie, la mort, la vieillesse, le temps, la vie en communauté et la, folie. Que cherche-t-on dans la vie ? Pourquoi craignons-nous la mort ? Quelle est la base, d’une société ? D.’une démocratie ?

Entre thriller et conte socio-philosophique, Les oubliés de la Lande aborde de façon, très subtile et originale le mythe fascinant de l’immortalité sous le prisme des rapports, humains. En refermant ce roman, le lecteur réalise une chose essentielle : la mort fait, partie intégrante de la vie, lui offrant une saveur à  la fois amère et exquise !

Sabine Sursock

 

Les oubliés de la Lande.
Fabienne Juhel
Editeur: Rouergue
Collection la Brune
Sorti : 22/08/2012
19,95€¬
288 pages

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *