Les Thugs – Come On People !

Les Thugs reviennent avec un CD/double DVD gravant dans le marbre le retour éphémère, du groupe sur scène,  en 2008. Bourré de bonus, l’objet définitif sur un des meilleurs représentant du rock made in France ?

Je dis intentionnellement »made in France » et non Français car les Thugs n’ont finalement rien à  voir avec notre pays, si ce n’est – détail important quand même – d’être né en France mettant d’ailleurs, un sérieux accroc à  la célèbre douceur angevine. Mais les Thugs, par leurs références et la musique qu’ils balancent, ont nettement plus le coeur anglo-saxon que français. Ils chantent en anglais et pratiquent un rock punk, grunge, garage qui ne ressemblent qu’à  eux mais qui trouve sa filiation entre les Buzzcocks et Mudhoney. D’ailleurs, le groupe a rapidement regardé Outre-Manche participant à  l’émission de John Peel et surtout outre-atlantique voyant son premier album, Electric Troubles,, distribué là -bas avant derépondre aux sirènes,  du label Sub Pop, référence s’il en est en musique à  guitares hautement amplifiées. Ne leur rappelez pas l’épisode Steve Albini _la référence américaine a en effet produit Strike _, le producteur ayant fait le service minimum mais parlez leur de Jello Biafra, leader charismatique des Dead Kennedys, se mouillant pour les Français en distribuant aus USA en 1991, leur chanson anti-guerre du golfe, Stop the war.

C’est d’ailleurs par un appel du pied venant de Seattle que ce disque doit son existence. En 2008,, pour fêter son vingtième anniversaire, Sub Pop se devait d’inviter Les Thugs ; c’est d’ailleurs, ce qu’il fit en invitant le groupe, en silence depuis 1999, à  se reformer pour deux concerts à  Seattle. Tant qu’à  faire, le groupe décida de donner quelques concerts en France, notamment à  Bordeaux.,  C’est cette soirée que l’on retrouve aujourd’hui sur Come On People !, aujourd’hui en version CD et en version DVD (avec en plus de l’image 6 titres de plus que la version audio). Le gang des frères Sourice avait déjà  sorti une compilation (n’employons pas le mot de Best of…Les Thugs sont trop modestes pour cela) forte de 32 titres en 2004 : un Road closed pour le moins, exhaustif. Mais en vrai groupe de live, les Thugs n’étaient pas allés au bout de leur histoire avec ce double, disque.

Come, On People ! permet de retrouver les Thugs sur leur terrain de prédilection, la scène ; un endroit où le groupe n’a jamais été avare en énergie et en implication. Ceux qui connaissent bien les Thugs ne seront pas surpris : pas de morceaux rares ou oubliés mais un set regroupant certains des titres-phare du quatuor. Mais la surprise de retrouver un groupe toujours au top. Avec l’âge, l’envie ne s’est pas émoussée. Et surtout, le rock proposé par les Thugs est toujours aussi séduisant. Le groupe alterne souvent entre des titres courts, véritables courts circuits où il fait bon pogoter (le versant le plus punk du groupe) à  des morceaux plus longs et plus complexes jouant sur l’assimilation et la dispersion de fluide électrique (Waiting, Dreamer song,, I Love you so) ; c’est dans ses morceaux que le groupe prend la pleine mesure de son talent. Autre particularité et non des moindres, le chant : même quand il s’agit d’être punk dans la musique, les lignes de chant continuent de rester douces et presque ingénues comme si le côté pop du groupe ressortait dans cette voix en opposition avec la puissance des guitares et de la rythmique. Et le groupe en rajoute en sifflotant gaiement (biking) dans une déclaration d’amour digne d’un collégien (I love you so) ou dans un refrain digne d’une bande de collégien (Papapapa, difficile de faire plus simple que cette onomatopée pop). Les Thugs ne jouent pas au gros bras, ne braillent pas comme des veaux et rendent mélodiques les contours de la musique. C’est finalement dans ce paradoxe (on fait du rock, du vrai, du saignant mais le sourire aux lèvres) que, les Angevins, peaufinent leur spécificité. voilà  ce qui fait que le charme agit encore et toujours. Qu’ils en soient à  jamais remerciés.

A noter qu’outre le Cd et le DVD du concert, vous retrouverez sur un deuxième DVD, les clips du groupe et un documentaire d’1h20 sur le groupe et sur sa reformation. Triplement merci donc !

4.gif

Denis Zorgniotti

Date de sortie : 10 Septembre 2012
Label / Distributeur : Crash Disque / Pias

Plus+
Le documentaire : Come On People

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=_LZSCLlDYgA&w=430&h=323]

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *