Texas Cowboys, de L. Trondheim et M. Bonhomme

Le Western et ses histoires de l’Ouest sauvage auront toujours une place spéciale dans le monde de la bande-dessinée. Lucky Luke, Durango, Blueberry, Tex et plus récemment Bouncer, les héros qui font parler la poudre sont nombreux et étrangement immortels comme dans les légendes du Far West.

Pré-publiés comme suppléments dans le magazine Spirou, les récits de †œTexas Cowboys† sont signés Lewis Trondheim et Mathieu Bonhomme. Le premier est l’un des plus prolifiques et talentueux scénaristes/dessinateurs des vingt dernières années, le second est le dessinateur de génie du †œMarquis d’Anaon†, de †œEsteban† et de la fantaisie médiévale †œMessire Guillaume†, un duo de qualité aux commandes d’une série d’histoires trépidantes.

†œTexas Cowboy† est une aventure †œfleuve† mettant en scène une galerie de personnages archétypiques peuplant la ville de Fort Worth et fréquentant plus particulièrement le saloon †œHell’s Half Acre†. Envoyé depuis Boston par son rédacteur en chef, Harvey Drinkwater doit en relater les faits les plus marquants et les plus violents. Dès son arrivée, il rencontre Ivy, un étrange personnage qui va le prendre sous son aile et l’initier à  la vie de †œbandit†. Durant cette initiation, ils vont rencontrer une joueuse de carte professionnelle mystérieuse et dangereuse, un marshall corrompu, des hommes de loi intègres et les pires criminels de la région. Pourquoi Harvey continuerai à  écrire les sensationnelles aventures des autres quand il pourrait en vivre d’aussi grandes ?

Les chapitres ou épisodes qui composent ce recueil sont volontairement présentés dans le désordre et c’est au fil de la lecture que l’on peut reconstituer les pièces du puzzle et en découvrir un peu plus sur les personnages qui peuplent les pages de †œTexas Cowboys†. Feuilleton faussement †œdécousu† mais très dense et parfaitement rythmé, cet album est servit par les nombreux objectifs des protagonistes qui lui évitent toute linéarité et qui culminent dans les dernières planches en se liant les uns aux autres.

Mathieu Bonhomme livre ici une galerie de †œgueules† riche et des décors grandioses, les tons safran et sable renforce l’impression d’être pris dans une vraie tempête en plein milieu des terres arides du Texas. On mange de la poussière, on sent la poudre et on pourrait presque entendre le bruit des cartes dans le saloon, l’ambiance est magiquement retranscrite par la mise en scène et la colorisation qui habillent les dessins.

Gros coups et grands espaces entraînent le lecteur dans un vrai †œWild West Show†, un western classique très efficace.

Stéphane SOULIER

Texas Cowboys
scénario : Lewis Trondheim
Dessin : Mathieu Bonhomme
Editeur : Dupuis
152 pages -20.50€¬
Parution : aout 2012

 

 

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *