Kreidler – Den

Grand nom de l’électro allemande, Kreidler revient avec Den ! Pas encore lassé – et loin de là  – par la musique hybride du quatuor.

Dur de placer Kreidler sur l’échiquier de ce qui serait la musique électronique. Connu pour avoir abrité Stefan Schneider (depuis devenu To Rococo Rot), pour avoir fait des remixes pour Depeche Mode, Einstürzende Neubauten ou Faust et pour être un des favoris des grands couturiers pour leur défilé, Kreidler a surtout sorti onze albums. Une vraie oeuvre dans l’univers volatile et éphémère de la musique électronique.

« Electronique » d’ailleurs, c’est vite dit car les Allemands proposent une musique avec des moyens qui défient cette appellation. La musique est ici instrumentale, non-narrative,,  rythmique, hypnotique même…des particularités souvent présentes dans la musique électronique. Mais Kreidler a toujours plu aux fans de Tortoise et de Trans Am,,  de jazz, de musique contemporaine et de post-rock et ce n’est pas pour rien. Les instruments électriques et acoustiques sont bel et bien là  dans l’étrange écheveau crée par le quatuor. D’ailleurs on ne sait plus vraiment quel type d’instrument produit tel son (vrai instrument ou machine, la question reste posée à  la fois essentielle pour essayer de comprendre l’alchimie du groupe et dérisoire en face du résultat).

Disons que les trames sont répétitives mais les éléments qui gravitent autour sont pour le moins changeants. Kreidler vous convie à  sept instrumentaux hautement rythmiques mais constitués d’une galerie de sons hétéroclites mis en,  boucle et,  échantillonnés : métalliques, organiques, cristallins, vaporeux, tribaux…Le groupe aime la matière. L’humeur n’est pas vraiment à  la danse, les Allemands créant des ambiances tordues faites de guitares, de synthés analogiques, de sons percussifs. Une guitare e-bow peut lancer la musique sur un fil électrique étrange et menaçant (Winter) avant qu’une rythmique pointilliste reprenne ses droits se calquant sur une rafale de mitraillette. Tout est bon pour faire de la musique mais le groupe ne tombe pas jamais dans le,  grand n’importe quoi et force le respect par son inventivité mais aussi sa rigueur. ,  De même,,  tout n’est pourtant pas noir et les gimmicks de guitare peuvent tirer la musique du côté d’une légèreté mélodique (Cascade, Sun).

Qui peut créer un titre à  la fois monté sur ressort et en même temps haletant (Rote Wüste) ? Moth Race ressemble,  à  un morceau de funk désarticulé, autre preuve de l’étonnant talent de Kreidler et de son ouverture d’esprit. Le groupe a assimilé les apports du krautrock, de,  la musique indus et de la musique concrète, le tout fondu dans un même creuset. Se réclamant de Can et Einstürzende Neubauten, Kreidler est un groupe typiquement allemand et ce Den est donc leur onzième album, le précédent Mosaik 2014 était top et le prochain le sera sûrement.

4.gif

Denis Zorgniotti

Date de sortie : 10 Octobre 2012
Label / Distributeur : Bureau B / La Baleine

PLus+
Site

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *