Rubin Steiner – Discipline in Anarchy

Rubin Steiner n’aime pas faire les choses comme tout le monde. Du coup, quand il propose la discipline dans l’anarchie, on est d’abord un peu interloqué et méfiant, on se demande où il veut en venir, et puis finalement on arrête de réfléchir et on le suit les yeux fermés, les oreilles grandes ouvertes pour un album qui figure déjà  parmi les choses les plus stimulantes que l’on ait pu entendre en matière de musique à  danser depuis très longtemps.

Pour la plupart des gens, ne pas savoir sur quel pied danser est plutôt un défaut, dans le cas de Rubin Steiner c’est clairement une qualité. Car, comment ne pas être intrigué (voire même impressionné) par la carrière musicale de ce garçon qui a commencé par le sampler et les boucles électro jazzy pépères avant d’embrayer sur quelque chose de nettement plus rock puis de bifurquer ensuite vers le hip hop et le breakbeat. Avec »Discipline In Anarchy » il brouille encore un peu plus les pistes en sortant un album nourri d’influences diverses qui vont de la new wave à  l’indie-rock, en passant par le post-punk ou l’électro made in Germany. Et comme souvent avec la musique de Rubin Steiner on a en a pour notre argent.

Un peu comme chez Joakim (autre génial brouilleur de pistes sonores et arrangeur de sons hors-pair) ou comme chez Zombie Zombie, chez Rubin Steiner, on ne sait jamais vraiment où donner de la tête. Alors, on prend tout comme ça vient et on se nourrit, mieux, on se repait de cette musique indéfinie mais tellement jouissive que l’on finit par oublier d’où elle vient vraiment et où elle nous conduit. Pour faire simple, on pourra juste dire que le nouveau Rubin Steiner est orienté dance-floor, mais alors un dance-floor en sous-sol, sans aération ni système de sécurité et éclairé par des néons blafards.

Pourtant, malgré le côté 80.’s gentiment glauque de la chose, on y va franchement et on y reste jusqu’au bout de la nuit, juste pour profiter au maximum du son et aussi pour se convaincre que ce garçon vient de réussir là  un album irréprochable, alignant des singles électro pop/rock les uns derrière les autres sans que l’on ait quoi que ce soit à  redire. Au total, 8 titres pour 45 minutes d’une musique ludique et très séduisante. C.’est parfait., Avec Paypal, vous avez la possibilité d’acheter ce disque ou des tas d’autres grâce à , un paiement toujours sécurisé.

Benoit RICHARD

Rubin Steiner : Discipline In Anarchy
Label : Platinum
Sortie,  : 1er octobre 2012

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *