Holmes tome 3, de Cécil et Luc Brunschwig

La série à  succès créée par Luc Brunschwig (Le sourire du clown, Lloyd Singer, Le pouvoir des innocents« ) et Cécil (Le réseau Bombyce« ), est de retour, prés de 4 ans après le précédent tome.
Après la disparition de Sherlock Holmes aux chutes de Reichenbach, le fidèle Watson, et son épouse arrivent à  la demeure familiale du célèbre détective du côté de Pau, afin de trouver des indices qui leur permettraient de comprendre les circonstances de sa mort. Le premier indice est une toile du peintre Vernet. Une aquarelle énigmatique qui va les conduire sur une piste, à  la recherche de ce mystérieux peintre.

l’ombre du doute rassure et convainc très vite que les deux auteurs n’ont rien perdu de leur talent dans cette nouvelle bande dessinée tout aussi passionnante que les deux précédentes parues en 2006 et 2008.
Construit de manière assez complexe, avec de nombreux flash-backs, cette histoire inspirée des histoires de Conan Doyle se montre une fois encore très fidèle à  l’esprit de,  l’écrivain anglais. Côté graphisme, là  encore c’est une réussite totale, avec des couleurs aux tons gris bleuté, dans un style réaliste très poussé, fourmillant de détails dans les décors et dans la reconstitution de l’époque, laissant transparaitre une ambiance très palpable, très tendue, en totale adéquation avec l’esprit des enquêtes de Sherlock Holmes que l’on a pu lire ou voir dans les romans et à  la télévision. C.’est parfait.

Benoit RICHARD

Holmes tome 3 – L’ombre du doute
Scénario : Luc Brunschwig
Dessin : Cécil
Editeur : Futuropolis
64 pages – 13.50€¬
Sortie : juin 2012

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *