Almost Charlie – Tomorrow’s Yesterday

La pop, c’est simple comme un album d’Almost Charlie. Avec son air de ne pas y toucher, le groupe signe un bel album mélodique sous influence Beatles et Byrds.

L’histoire n’est pas si banale et commence par la rencontre à  plusieurs milliers de kilomètre de distance entre Dieter Homuth, , de Berlin et de Charlie Mason, de New York., Almost Charlie existe ainsi, séparé par un océan dans une formation finalement peu banale, un chanteur/musicien d’un côté (Dieter) et un parolier de l’autre (Charlie). A partir de là , le rapprochement avec la paire Burt Bacharach/ Hal David s’impose, d’autant plus qu’il s’agit de pop. Mais au delà  du duo américain, Almost Charlie rappelle encore plus fortement la musique d’un autre duo encore plus célèbre, Paul McCartney et John Lennon. Et comme lui, il s’est trouvé un groupe autour pour jouer de la batterie, de la basse et du piano.

Dieter Homut le dit lui-même dans les crédits : à  son jeu de guitare et son chant, s’ajoutent The embellishing Instruments (les instruments qui embellissent) qui dans la bouche de l’Allemand s’appelle glockenspiel, melodica, mandoline, banjo, ukulele, sitar…une liste non exhaustive qui démontre le soin apporté aux arrangements pour rendre,  encore plus mélodique des popsongs déjà  ciselées. Almost Charlie sonne plus américain sur le countrysant A Nice Place to die et avec le, carillonnement naturel, d’un Rickenbaker, il évoque les Byrds sur A man without a Home. Riche ou dépouillé (dès lors plus proche de Simon and Garfunkel), on se laisse charmer en permanence par Almost Charlie, variant en permanence sa manière de composer ou d’arranger sa musique. Mais avec toujours cette importance apportée à  la mélodie. Le final When Venus Surrenders, emporté par une guitare électrique en liberté, a de quoi surprendre, le groupe – d’une douceur extrème jusqu’alors – en a aussi sur le capot.

C’est de la dentelle, dans une écriture universelle qui nous fera dire qu’avec eux, pour paraphraser le titre de l’album, le passé à  un sérieux avenir.

4.gif

Denis Zorgniotti

Date de sortie : 9 Octobre 2012
Label : Words on Music

Plus+, 

Site
MySpace

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *