Crève saucisse, de Rabaté et Simon Hureau

Après le cinéma, Pascal Rabaté revient à  ses premiers amours, la bande dessinée, en compagnie de Simon Hureau dans une comédie sociale à  la fois simple et très habile mais surtout extrêmement plaisante.

Didier a beau être un boucher jovial, sympathique, bon père de famille, amoureux de son métier, toujours serviable mais aussi amateur de BD à  ses heures perdues, il n’en est pas moins cocu. Cocu puisque sa femme, Sandrine, le trompe avec leur meilleur ami, Eric. Peu enclin à  parler à  celle qu’il aime plus que tout et qu’il a trop peur de perdre, Didier voit pourtant sa belle se désintéresser de lui et pire, sombrer dans une forme de déprime au moment où son amant lui demande que leur relation adultère cesse. Mais Didier, bien décidé à  réagir, va finir par trouver quelques idées pour rendre la vie de ce couple illégitime encore plus compliquée qu’elle ne l’est.

On avait hâte de retrouver Pascal Rabaté en bande dessinée après,  deux (belles) incursions au cinéma avec »Les Petits ruisseaux » adaptation délicieuse de sa propre bande dessinée puis avec »Ni à  vendre, ni à  louer » film également très sympathique. Pour son retour à  la BD, Rabaté s’associe avec le talentueux Simon Hureau (« Colombe et la horde ») dont le dessin (ici relativement dépouillé) fait mouche dans cette histoire d’adultère et de vengeance entre comédie et drame social bien.
Une histoire plutôt bien menée, bien rythmée et qui réserve plus de surprise que le ton assez pépère du récit ne le laisse supposer au départ. Un récit sans temps mort pour une histoire qui se montre plutôt captivante, notamment dans la dernière partie quand notre boucher, en lisant un vieux »Gil Jourdan » trouve enfin le moyen de matérialiser sa vengeance.

Histoire croustillante, drôle par moment, tragique à  d’autres, »Crève saucisse » est un livre modeste mais finalement assez émouvant, dont on gardera en un joli souvenir.

Benoit RICHARD

Crève saucisse –  one shot
Scénario : Pascal Rabaté
Dessin : Simon Hureau
Couleurs : Claire Champion
Editeur : Futuropolis
78 pages – 17€¬

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *