Le boxeur, de Reinhard Kleist

Un rescapé des camps de la mort devenu boxeur par hasard et parti faire carrière aux Etats-Unis pour retrouver son premier amour, c’est l†˜incroyable histoire (mais vraie !) proposée par Reinhard Kleist, auteur déjà  de deux biographies romancées remarquables : »Johnny Cash » et »Castro ».

Hertzko Haft est né en 1925 dans la petite ville polonaise de BeÅ‚chatów est un homme sans histoire jusqu’à  ce que la seconde guerre mondialise lui offre un destin aussi singulier qu’étonnant. Arrêté puis déporté par les nazis en 1940 dans un camp de travail, il bénéficie de la protection d’un gradé SS qui décide de le présenter à  des combats de boxe entre prisonniers. Doté d’une force incroyable et d’un mental à  toute épreuve, Hertzko gagne tous ses combats, jusqu’au jour où il parvient à  s’évader. Peu de temps après, il fait la connaissance de soldats américains alors que le régime nazi capitule. La guerre étant finie, Hertzko accepte de partir aux Etats-Unis pour entamer une carrière de boxeur mais aussi et surtout pour se faire connaitre et, pourquoi pas ainsi, retrouver sa fiancée quand celle-ci lira son nom dans les journaux.

Encore une fois, Reinhard Kleist réussit un livre passionnant. A l’image du récent »Moi, René Tardi, prisonnier au Stalag IIB » l’auteur allemand parvient à  décrire avec précision et réalisme, mais aussi avec beaucoup de pudeur et d’à -propos ce que pouvaient être les conditions d’enfermement et ce qu’il fallait être capable de faire pour survivre dans les camps durant la seconde guerre mondiale. Avec le même sens du détail et du romanesque que Tardi, Kleist parvient à  faire entrer la petite historie dans la grande grâce à  des qualités de scénariste de narrateur mais aussi de dessinateur qui s’affirment un peu plus à  chaque nouveau roman graphique.

Accompagné d’un dossier très complet, avec des textes et des photos sur le véritable Hertzko Haft, Le boxeur est véritablement une des très belles bandes dessinées de ce début d’année 2013.

Benoit RICHARD

Le boxeur
Scénario & dessin : Reinhard Kleist
Editeur : Casterman/Coll. Ecritures
256 pages – 16€¬
Parution : janvier 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *