Queen of Montreuil – Sólveig Anspach

Sur le papier, le nouveau film de Sólveig Anspach, Queen of Montreuil, avait tout pour séduire. Si le travail de deuil d’un jeune veuve récente (interprétée par la discrète et impeccable Florence Loiret-Caille) n’inspirait pas a priori légèreté et décalage, la cohabitation fortuite de celle-ci avec une mère islandaise et son fils, coincés en transit à  Paris suite à  la faillite d’une compagnie aérienne, promettait de l’inattendu et du cocasse. La documentariste de père américain et de mère islandaise, résidant aujourd’hui à  la frontière de Montreuil et de Bagnolet, prolonge ici le personnage d’Anna, une vendeuse de marijuana abandonnant son commerce, de Back Soon (2008) dans celui de la mère qui vient squatter chez Agathe, la jeune veuve. On n’est pas donc pas étonnés d’y retrouver le même esprit foutraque, un joyeux bric-à -brac où le brassage ethnique et culturel débouche immanquablement sur l’éloge de la solidarité et de la fraternité.

Il ne suffit pas néanmoins de jeter dans la marmite une robe de mariée rose, une urne funéraire encombrante, une otarie abandonnée dans un zoo et une grue (l’engin de chantier, pas l’oiseau) pour que la recette prenne, si on n’y ajoute pas un peu de liant et d’épaississant. Queen of Montreuil est donc une gentille oeuvrette qui déroule son mécanisme bien huilé de séquences bigarrées, incongrues, drôles et émouvantes. Tout ceci suinte le politiquement correct d’un bout à  l’autre, en exaltant une vision naîve et caricaturale du vivre ensemble. Deuxième ville malienne après »Bamako, Montreuil est aussi devenue depuis peu le refuge des bobos, transformant la ville dont l’immobilier flambe. On finit même par avoir des doutes sur la sincérité de la réalisatrice de Haut les coeurs, ! ,qui reste toujours à  la superficie de ses personnages, les plaçant dans des séquences anecdotiques et décousues. Une décontraction et un altruisme qui paraissent artificiels et fabriqués, auxquels on sourit par endroits sans trop y croire.

Patrick Braganti

3.gif

Queen of Montreuil
Comédie française de Sólveig Anspach
Sortie : 20 mars 2013
Durée : 01h27

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *