Hurlements en coulisses, d’Emmanuel Moynot

Ami d’un des membres du groupe bordelais Les Hurlements de Léo, Emmanuel Moynot intègre le groupe en 2011 non pas comme membre, bien qu’il soit aussi lui aussi musicien, mais comme observateur. Ainsi, durant 7 mois, entre juin et novembre 2011,,  il va parcourir les routes, de concert en festival,,  en compagnie de Juju, Laurent, Erwann et les autres pour la tournée qui suivit la sortie de l’album Bordel de luxe.

Que l’on connaisse ou pas Les Hurlements de Léo, que l’on aime ou pas Les Hurlements de Léo, on plonge sans difficulté dans cette bande dessinée pour suivre le groupe en voyage, vivre à  ses cotés au quotidien.
Grâce au talent et à  la perspicacité d’Emmanuel Moynot, à  la fois observateur discret et neuvième membre de l’équipe, on suit cette aventure qui prend rapidement des allures de voyage au bout de l’enfer avec un groupe confronté à  divers problèmes dont celui de vivre dans un tour bus, avec la promiscuité, les tensions,,  les problèmes relationnels et les pépins matériels. On suit tout ça par le biais du dessin et des mots de Moynot, dans une bande dessinée très dense, écrite un peu comme un carnet de voyages, un feuilleton aux multiples rebondissements, presque une comme bd façon télé-réalité. Mais c’est surtout un très beau reportage, plein de tendresse mais sans complaisance, sur un groupe de près de 15 ans d’âge et qui, comme une famille, vie au rythme des joies des peines, des coups de gueule et des moments d’amitié. Mais »Hurlements en coulisses » c’est aussi l’occasion de découvrir l’envers du décor de la vie de musicien, de saltimbanque, souvent fatigué, avec la routine et les tracas du quotidien, les concerts joués devant des publics distraits dans des salles sans chaleur, situées loin des centres ville ou alors dans des festivals plus ou moins bien organisés ou parfois rien ne fonctionne »

Très loin,  de l’image un peu glamour du groupe de rock capricieux et privilégie, le livre montre la vraie vie d’un vrai groupe, chargeant et déchargeant son matériel chaque jour, devant faire face à  l’imprévu tout en assurant chaque soir sur scène un spectacle.
Le résultat est très concluant,,  avec un récit drôle, émouvant et souvent passionnant,,  avec des personnages par moment attachants, par moment agaçants. Tout ça est raconté à  hauteur d’homme des pages en noir et blanc, façon carnets de croquis, mais avec un vrai sens de la narration, avec plein de détails, d’anecdotes qui font que l’on ne s’ennuie pas un instant.
A découvrir pour les fans de BD et les fans de rock qui souvent se confondent.

Benoit RICHARD

Hurlements en coulisses
Scénario et dessin : Emmanuel Moynot
Editeur : Futuropolis
152 Pages – 20€¬
Parution : janvier 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *