La Vie rêvée du capitaine Salgari, de Paolo Bacilieri

Les biographies en bande dessinée de grands auteurs et de grands artistes sont à  la mode actuellement (Rimbaud, Picasso »). Cette fois, l’auteur italien Paolo Bacilieri nous propose de découvrir la vie d’un auteur un peu moins célèbre en France qu’en Italie : l’écrivain Emilio Salgari, connu notamment pour avoir écrit »Sandokan » ou »Le Tigre de Malaisie ».

Le livre nous raconte la vie de cet écrivain né en 1862 et mort en 1912 à  Turin. Dans un récit en flashbacks, on découvre ainsi ce que fut l’existence de cet homme avide de découverte et d’aventure, de son plus jeune âge jusqu’à  sa mort. Mais trop peureux pour prendre le large et partir découvrir le vaste monde, il se réfugie dans l’écriture et imagine ses voyages dans des livres qu’il écrira et fera publier tout au long de sa vie : plus de 200 au final.
Si la vie de d’Emilio Salgari a quelque chose d’assez étonnant, notamment par le fait que cet homme se faisait appeler capitaine alors qu’il n’avait jamais navigué sur autre chose qu’une barque, le personnage lui n’a rien de vraiment romanesque et semble avoir mené finalement une existence sans grand relief, se contentant la plupart du temps de trouver son inspiration dans les encyclopédies ou les revues. Mais comme Hergé, c’est son sens du récit, son imagination et son goût de l’aventure qui feront la différence.

Avec application et un sens du détail très à -propos, le dessinateur italien Paolo Bacilieri rend un bel hommage au romancier à  travers cette bande dessinée précise, pleine de fantaisie et plutôt riche de détails, avec notamment des insertions de photos et un portrait,  de l’Italie de la fin du 19ème siècle plutôt réussie.,  Malgré tout, la lecture d’une traite semble peu inappropriée pour un livre qui peut s’avérer un peu lassant par moment.

Benoit RICHARD

La Vie rêvée du capitaine Salgari
Scénario & dessin : Paolo Bacilieri
Editeur : Delcourt/Collection Encrages
176 pages – 16.95€¬
Parution : février 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *