Souvenirs de l’empire de l’atôme – Smolderen & Clérisse

Paul pourrait être un écrivain et un scientifique comme les autres s’il ne faisait pas des rêves étranges qui se caractérisent par une forme de télépathie entre lui et un habitant d’une planète et d’un futur lointain nommé Zarth Arn.
La singularité de ce phénomène psychiatrique permet à  Paul se de faire rapidement un nom, mais d’attirer aussi certains curieux aux idées malsaines. C.’est le cas de Gibbon Zelbub, un milliardaire et consultant bien connu du Pentagone et de l’industrie américaine qui va se servir de lui pour fonder un Empire et tenter de mettre au point un armement militaires sophistiqué, et par la même occasion faire commettre à  Paul des erreurs irréparables.

Très bel hommage à  l’âge d’or de la science-fiction (les années 50), »Souvenirs de l’empire de l’atome » est une comédie d’espionnage fort réjouissante construite par chapitres avec de nombreux flashbacks qui cassent un peu la linéarité du récit avec des allers et retours permanents entre passé en futur.
 » Souvenirs de l’empire de l’atome,  » c’est aussi une histoire truffée de clins d’oeil (Franquin, Oscar Nemeyer ») et de références diverses notamment avec le personnage de Paul qui est inspiré en partie par la vie de Cordwainer Smith, un universitaire et militaire, connu surtout pour romans de SF dans les années 50 et 60.
Graphiquement, le livre est une vraie réussite avec des planches très belles, jouant sur la transparence et des motifs extrêmement doux et chaleureux, que ce soit dans les couleurs ou dans le trait avec là  encore un bel homme à  l’esthétique et au design des années 50.
Bref, voilà  une bande dessinée fort originale, que ce soit pour son sujet, pour son ton ou pour son aspect graphique. Une bonne raison de se procurer cette oeuvre signée duo Thierry Smolderen/Alexandre Clérisse que l’on espère retrouver très vite sur de nouveaux projets.

Benoit RICHARD

Souvenirs de l’empire de l’atôme
Scénario : Thierry Smolderen
Dessin et couleurs : Alexandre Clérisse
Editeur : Dargaud
144 pages – 19.99€¬
Parution : Janvier 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *