Fables psychiatriques – Darryl Cunningham

C.’est en lisant »Persepolis » de Marjane Satrapi que Darryl Cunningham a compris qu’il pouvait, lui aussi, passer par le dessin pour évoquer ses souvenirs et son vécu d’aide soignant et apprenti infirmier-psy à  travers une bande dessinée plutôt qu’un livre.
Armé de ses carnets de notes dans lesquels il avait noté chaque jour tout un tas d’anecdote et d’informations sur le fonctionnement d’un hôpital psychiatrique, Darryl Cunningham s’est mis à  dessiner, afin de raconter son expérience dans le monde de la psychiatre mais surtout afin de dresser une sorte de petit précis sur les différentes maladies mentales qui existent, tout en tentant d’expliquer les causes et les conséquences pour chacune d’entre elles, ainsi que les moyens mis en oeuvre pour les traiter et la manière dont elles sont perçues dans la société.

Avec son dessin assez simple, pour ne pas dire naîf mais qui apporte la distance nécessaire à  ce type de récit, Darryl Cunningham réussit-là  un livre fort intéressant dans lequel il consacre un passage tout à  fait passionnant à  quelques personnages célèbres atteints eux aussi de troubles mentaux. Ainsi on apprendra de quelles pathologies pouvaient souffrir, par exemple, Brian Wilson, Nick Drake, Winston Churchill ou encore l’actrice Judy Garland.

Informatif mais aussi touchant de part l’expérience éprouvante et compliquée vécue par Darryl Cunningham durant ses années de travail en milieu psychiatrique, »Fables psychiatriques » est un livre qui mérite vraiment d’être lu.

Benoit RICHARD

Fables psychiatriques
Scénario & dessin : Darryl Cunningham
Editeur : à‡a et la
Titre original : Psychiatric Tales
Traduit de l’anglais par Fanny Soubiran
192 pages N&B – 19€¬
Parution : jeudi 23 mai 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *