Diving With Andy – Is This Me ?

Désormais en duo, Diving with Andy continue son petit bonhomme de chemin dans le petit monde de la pop. Sobre et élégant, Is This Me ? est un trésor de bon goût.

Ne cherchez pas avec eux une révolution. Ni une volonté de racolage. Diving with Andy n’est pas groupe à  chercher à  plaire à  tout prix par l’esbrouffe, les grands effets, la grandiloquence. Avec le départ de Julien Perraudeau, Juliette Paquereau et Remi Galichet ont mis un peu plus de spontanéité dans leur musique. Histoire d’enregistrer la vérité de l’instant dans une épure de moyens et de sentiments. Is This Me ? est un disque qui respire et ne garde que l’essentiel : une voix où chaque intonation se révèle être un trésor, des ballades truffées de jolies harmonies, des compositions tempérées, sans affect, où l’émotion se dessine par légères touches et non par giclées. Le charme diffus de You and The Sun, Brighter day, , ouMe Without a song, dans des arrangements impressionnistes, est bien du genre à  opérer et ce, pendant des années, l’écriture classique du duo étant apte à  devenir pérenne. Les titres composés à  la guitare s’ornementent juste ce qu’il faut d’un piano voire d’un violon. The Girl I would be est à  peine plus étoffée (plus de cordes, des choeurs), sans pour autant tomber dans l’emphase. A la différence de Sugar Sugar, is This Me ? est plus fait de ce que l’on appelle des morceaux d’albums. Ceux-ci n’ont pas la carrure fédératrice , ou la prétention et l’efficacité d’avoir l’impact populaire d’un single mais ils sont d’une qualité qui se réévalue à  la hausse, un peu plus après chaque écoute. Des titres qu’on garde égoîstement pour soi dans un plaisir intimiste. Même le single Believe me n’est pas du genre à  livrer son potentiel immédiatement : le plaisir monte progressivement aux sons de pizzicati de violon, à  mesure que Juliette Paquereau avance pas à  pas dans sa chanson, révélant chaque fois un peu plus son émotion. Le clip est, à  ce titre, en parfaite adéquation avec le cheminement du morceau.

Avec Is This me ?, Le duo cultive toujours ses références chéries :, Suzanne Vega (Orange and Tangerine avec son soupçon d’électronique et d’esprit Motown), de Burt Bacharach (flagrant sur Long Story Short). Il est de plus en plus proche du, Serge Gainsbourg du début des années 70 (so much water) ; des atmosphères joliment acoustiques, trouvant là  pour l’occasion une chanteuse digne de la composition. Diving with Andy le fait en Anglais, la langue qui lui va si bien, mais aussi en français sur le dernier Celle qui, qui ressemble dès lors à  l’écriture française d’une Coralie Clément, d’ailleurs amie du duo. Finalement, avec son air de ne pas y toucher, terminant sur une ouverture possible du duo vers d’autres horizons,, Is This Me ? est peut-être le meilleur album de Diving with Andy.

4.gif

Denis Zorgniotti

Date de sortie : 11 juin 2013
Label / Distributeur : Universal Music jazz

Plus+
Site
Deezer

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *