Douce France – S. Rochepeau & L. Chouin

Christian est employé d’une grosse entreprise, laquelle a obtenu le marché pour la construction d’un mémorial de la Résistance. Coup de chance pour lui, il est nommé chef de projet. Une promotion d’autant plus gratifiante que ce mémoriel doit être érigé dans sa région natale. Mais alors que tout semblait parti pour être une consécration, étrangement les choses se compliquent et François doit faire face à  divers problèmes : gérer la pression de ses amis locaux et surtout composer avec Raymond Langlade, un ancien résistant présenté comme une sorte de caution morale mais dont le passé semble être un peu plus trouble qu’il n’y paraît.

Difficile au premier abord de ranger dans une case cette bande dessinée tant elle renvoie à  pas mal de thèmes. Construit très habilement en mêlant plusieurs intrigues à  la fois, le scénario mêle la petite et la grande histoire dans un récit très habile avec d’un côté l’aspect social et le milieu de l’entreprise plutôt bien décrit, avec les luttes de d’influences et de pouvoirs entre des employés prêts à  tout pour réussir, et de l’autre côté, le rapport à  l’histoire, avec ces héros de l’occupation au parcours ombrageux.

Si le scénario peut paraître un peu alambiqué par moment et donne l’impression que l’intrigue tissée par Simon Rochepeau s’éparpille un peu, la belle complexité des personnages mais aussi la crédibilité de cette histoire font de ce livre un moment de lecture très appréciable, très riche, et assez touchant au final.
Le graphisme de Lionel Chouin, surprenant dans les premières pages, finit par séduire au fil de la lecture, avec un trait de crayon épais, assez dense, des couleurs oscillant entre des tons rouges et bleu qui offre un joli rendu et colle finalement bien avec une histoire où il est souvent question du caractère ambigu des hommes, des choix, des renoncements ou des petits arrangements qu’ils sont parfois amenés à  faire pour exister.

Benoit RICHARD

Douce France
Scénario : Simon Rochepeau
Dessin : Lionel Chouin
Edition Futuropolis
128 pages couleurs – 19€¬
Parution : mai 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *