Festival des Inrocks année 26 – les préférés de la Rédac’

Cela devient une habitude depuis le temps :, Le Festival des Inrocks revient au coeur de l’automne pour vous faire découvrir des nouveaux groupes talentueux ou en consacrer des plus avertis. Cette année, les hostilités commenceront le 5 novembre pour se terminer le 12 novembre. Entre temps, il y aura près de 23 concerts, 35 artistes programmés et 7 villes visitées (programme ici. De quoi s’en mettre plein les oreilles. Dans la jungle d’une programmation pléthorique, Benzinemag vous aide à  mieux y voir en vous proposant ses préférés.

Les choix de Benoît Richard :

Austra
Un groupe canadien, avec à  sa tête une jeune chanteuse attirée par l’opéra, qui mélange des sonorités new wave dans une synthpop très digeste, forcément ça ne pouvait passer inaperçu., Derrière le côté lyrique un peu agaçant de la musique Austra, on, découvrira un groupe très connoté »années 80″ avec des références telles , que Yazoo, Visage, Soft Cell ou Propaganda. Un petit côté Madeleine de, Proust donc mais pas désagréable du tout, qui fonctionne sans excès de nostalgie, d’autant que la chanteuse Katie Stelmanis et ses trois compagnons mettent tout en oeuvre pour proposer des chansons très, séduisantes et parfois assez intenses. Après »Feel it Break » en 2011, , Austra a sorti »Olympia » en 2013.

En concert au festival Inrocks
le jeudi 7 novembre – La Cigale (Paris)

Laura Mvula
Si le revival soul nous a offert pas mal de choses intéressantes au, cours de ces 10 dernières années, il faut bien avouer que la musique de, l’anglaise aux racines caribéennes Laura Mvula c’est encore quelque, de différent., A la fois soul, jazz, pop, moderne, classique, son premier album »Sing, The Moon » ressemble à  une sorte de B.O. pour une comédie musicale,, avec un panel de tonalités, de rythmes et d’émotions très diverses et, très variées. Un album dont on n’a jamais fini de faire le tour.

En concert au festival Inrocks
le dimanche 10 novembre – La Cigale (Paris)

Jacco Gardner
Avec sa pop folk 60.’s psychédélique, Jacco Gardner montre, non, seulement, qu’il sait recycler les bonnes vieilles recettes, mais qu’en, plus, il se révèle être un compositeur et un arrangeur plus que, prometteur. A l’image des talentueux Gruff Rhys et Jim Noir, il cultive, un talent pour les mélodies raffinées et les harmonies délicates., Sans faire forcément dans l’originalité, il réussit pourtant avec, « Cabinet Of Curiosities » un album sans la moindre faute de goût auquel, il manque juste le single qui tue. Mais soyons patient, car il n’a que, 24 ans.

En concert au festival Inrocks :
le vendredi 8 novembre – Le Grand Mix (Tourcoing)
le samedi 9 novembre – La Cigale (Paris)
le mardi 12 novembre – Le Bikini (Toulouse)

Les choix de Franck Rousselot :

These New Puritans
Adeptes d’une pop avant-gardiste parfois agaçante, le groupe, These New Puritans, des frères, Barnett, ne délaisse toujours pas l’expérimentation sur, Field Of Reeds, mais gagne en humanité avec cet album plus néo-classique. Entre pop orchestrale intimiste explorant les terres de, Mark Hollis, ou, Thom Yorke, et la musique, , contemporaine de figures tutélaires tels, John Cage, ou, Steve Reich, un voyage exigeant mais lumineux, tenté par l’épure, le silence et porteur de beauté. Cette 26ème édition du, Festival des Inrocks, où ils seront présents trois fois, sera la bonne occasion de vérifier sur scène leur capacité à  prolonger sur scène les nouvelles couleurs de leur musique devenue fascinante.

En concert au Festival des Inrocks :
le vendredi 8 novembre, – , La Cigale, (Paris)
le samedi 9 novembre, – Stéréolux, (Nantes)
lundi 11 novembre- Bikini, (Toulouse)

Breton
Une des bonnes nouvelles de cet automne est le retour annoncé d’un des groupes anglais les plus excitants de ces derniers mois. Désormais installé à  Berlin depuis la disparition de leur studio bretonLABS, le gang du charismatique, Roman Rappak, poursuit depuis la capitale allemande sa fructueuse exploration sonique entamée depuis leur inaugural, Other People.’s Problems. Avec leur percutant cocktail d’électro pop, rock industriel, et hip hop,, Breton, explore avec curiosité les voies futures de la pop autant qu’il se révèle héritier d’un certain esprit post-punk., Un nouveau single, Got Well Son, leur deuxième album War Room Stories dans la boîte prévu en février, prochain : voici le groupe à  nouveau sur la route des concerts dont la soirée parisienne des Inrocks sera l’unique date française de la fin d’année avant de les revoir en 2014. Et un concert de, Breton, croyez-moi sur parole, c’est un grand moment entre énergie pure, plaisir du son et joie de la danse. À vous de jouer désormais.

En concert au Festival des Inrocks :
le mardi 12 novembre, (Zénith de Paris)

Les choix de Denis Zorgniotti

Suuns
Peu de groupe peuvent passer allègrement d’un rock rude, toute guitare dehors, à  un trip électronique à  hypnotiser tout un Technival. Suuns est de ceux-là , prenant sans cesse le contre-pied de sa musique et déjouant sans cesse le piège d’une mise en case. Krautrock, Shoegaze, Psyché-rock, qui le sait vraiment ? En quelques années et seulement deux albums, les Canadiens ont su devenir une valeur sûre et un des groupes les plus passionnants du moment. A l’époque de Zeroes QC, leur premier album, ils avaient su enflammer la Route du Rock. Aguerri par un deuxième album Images du Futur, ils devraient faire encore mieux au Festival des Inrocks. Incendie à  prévoir à  Paris, Toulouse, et à  Nantes. On vous aura prévenus.

En concert au festival des Inrocks :
le vendredi 8 novembre – La Cigale (Paris)
le samedi 9 novembre – Stereolux (Nantes)
le lundi 11 novembre – Le Bikini (Toulouse)

Troumaca
Une des promesses d’ensoleillement du Festival. Découvert par Gilles Peterson, le groupe de Birmingham n’oublie les origines Caraîbéennes de certains de ses membres : la musique des Anglais fait mouche dans le genre métissé et habillage électronique. Avec en plus, des mélodies qui fonctionnent. , A termes, osons-le dire, Troumaca pourra rivaliser Massive Attack pour réconcilier fans de musique blanche et noire. , D’ores et déjà , Ils ont l’énergie et le charisme pour réaliser un set prenant et chaud, chaud, chaud.

En concert au festival des Inrocks
le jeudi 7 novembre – le BBC (Caen)
le vendredi 8 novembre – la Boule Noire (Paris)
le samedi 9 novembre – l’Autre Canal (Nancy)

Les choix de Jean-François Lahorgue

Half Moon Run

2013 semble donc l’année de la consécration (méritée) pour ce groupe montréalais indie-rock, remarqué à  Glastonbury et à  la Maroquinerie parisienne cet été . Un quartet qui brasse tous les genres aimés des Inrockéens avec, pour se démarquer un peu, un chanteur aux allures de Jeff Buckley incarné (limite un pléonasme). Amateurs de folk-rock sombres et lyriques à  la Radiohead première période, découvrez les Half Moon Run, proches également de la vague indé-hispsters mêlant Fleet Foxes aux Of Monsters & Men (dont ils assurent actuellement les premières parties de concerts). Les Canadiens qu’on prétend divins sur scène devraient enfin asseoir sur ce festival automnal une notoriété que l’on souhaite à  l’écoute de leur fiévreux »Dark Eyes » et dont on espère une suite très très vite.

En concert au Festival des Inrocks :
le mardi 12 novembre – Le Bikini (Toulouse)

Valérie June
Dans le sillage énorme laissé par Amy Winehouse, difficile de se faire une place distinguée et remarquable. Sauf quand, comme Miss June, on lorgne du côté du blues plutôt que la soul de base, et qu’on déploie un charisme assez surprenant pour intéresser yeux, oreilles et producteurs. Et c’est vers celui des Black Keys ( son rond, rock et un peu »sale ») que Valérie June s’est tournée, afin d’exploiter au mieux les chansons rocailleuses, salaces ou bluesy-rock chiadées qui remplissent jusqu’à  la gueule son plantureux album. Et les vidéos glanées ici et là  promettent une jolie présence scénique, armée d’une voix finalement très singulière, qui devrait en toute logique asseoir la Miss parmi les divas soul de 2013 et plus si affinités.

En concert au festival des Inrocks :
le vendredi 8 novembre – Le Grand Mix (Tourcoing)
le samedi 9 novembre – La Cigale ( Paris)
le dimanche 10 novembre – Stereolux (Nantes)
le mardi 12 novembre – le Bikini (Toulouse)

Plus+
Le site du Festival des Inrocks 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *