Une case en moins – Ellen Forney

unecaseenmoins, A peine âgée de 30 ans, Ellen est diagnostiquée bipolaire par sa psychiatre. Malgré cette annonce, Ellen ne se sent pas vraiment malade et veut continuer à  profiter de la vie et de continuer d’exercer son art comme si de rien n’était. Mais au fil du temps, elle finit par accepter cet état (qui consiste à  passer de périodes d’intense euphorie à  des moments de profonde déprime) et admet qu’il lui faut entreprendre une thérapie. Commence alors pour elle une longue période de traitement mais aussi de doute, mais avec comme projet de raconter sa maladie en bande dessinée, pensant que sa bipolarité constitue en partie le moteur de sa réussite »comme ce fut le cas pour beaucoup d’autres artistes avant elle.
D.’abord rétive à  avaler des tas de cachets, Ellen,  accepte, après de nombreux essais, de s’appuyer sur un dosage réfléchi, et finira par accepter sa maladie en racontant de manière précise les différentes phases par lesquelles elle a pu passer.

Tout au long de ce journal intime, de ce carnet de bord, on suit Ellen Forney, quasiment au jour le jour, entre séances chez le psy, cours de yoga,,  moments d’introspection et de questionnements, moments intimes en famille avec toujours un regard très personnel et jamais dénué d’humour ni d’autodérision sur ce qui lui arrive.
Si le récit est assez touchant et montre bien ce que peut ressentir une personne bipolaire, le dessin et la manière dont l’auteur présente et met en scène son quotidien, ses ressentis est, à  mon sens, le gros point fort de ce livre.
Diplômée en psychologie et professeur de bande dessinée au Cornish College Of Arts de Seattle, Ellen Forney fait étal ici de tout son talent dans un style très libre, où elle multiplie les formes et les digressions. Un style plein d’énergie et très inventif avec d’une page à  l’autre des,  parenthèses souvent assez amusantes sous la forme de listes, de croquis et autres schémas montrant bien toute la complexité de sa maladie et les différentes phases par lesquelles elle a pu passer durant toutes ses semaines de traitement.

Témoignage fort et plein d’espoir mais aussi livre très instructif fourmillants de détails, »Une case en moins » est aussi un livre aux qualités graphiques et narratives indéniables.

Benoit RICHARD

Une case en moins
Scénario & dessin : Ellen Forney
Editions Delcourt/coll. Outsider
256 pages – 15€¬
Parution : 2 octobre 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *