La Maison Tellier – Beauté pour Tous

La-Maison-Tellier-Beaute-po

Pour le groupe normand, la révolution a eu lieu avec leur album précédent, le troisième, un Art de la Fugue qui marquait un passage total de l’anglais au français. Avec leur quatrième opus, bénéficiant d’une aura progressivement construite et de cette langue de Maupassant synonyme de possible ouverture vers les grands médias, La Maison Tellier peut raisonnablement devenir un groupe qui compte commercialement.

Là , où l’Art de la Fugue était un disque bancal mais porteur de liberté, Beauté pour Tous est un disque beaucoup plus maîtrisé mais parfois consensuel. La France se cherche toujours un leader charismatique dans le domaine du folk-rock depuis les fins conjointes de Noir Désir et de Louise Attaque et la Maison Tellier aura tendance à  pencher du côté de la bande à  Cantat sur certains des titres de l’album (Un bon Français, prison d’Eden, les beaux quartiers ou Petit Lapin dans un versant nettement plus rock). Exposition Universelle rappellera largement le romantisme diffus des premiers Arman Méliès. Tout cela est solidement charpenté ; c’est du classique mais véritablement de bon goût. Mais on serait finalement déçu si la Maison Tellier en restait là , ne proposant que sa propre version d’un savoir-faire certain mais déjà  largement diffusée et adoubée et par le public et par les médias.

A ceci, reconnaissons que le groupe normand y ajoute déjà  sa patte, une instrumentation faîte d’arrangements de cuivre qui magnifie l’ensemble et permet notamment à  Mauvais Coton d’entrer avec force dans une pop orchestrale d’inspiration année 60. Surtout il y a ce regard que le groupe porte vers l’ouest, non pas vers la Bretagne de Louise Attaque, mais nettement plus loin, au-delà  des Appalaches. La Maison Tellier a toujours évoqué la musique de cow-boys poussiéreux, celle-là  même qui inspire Sixteen Horsepower et Calexico. C’était le cas en anglais, c’est encore vrai en français et cela rend cette filiation américaine plus intéressante encore.

Mais ce qu’on veut – moi en tout cas – c’est un peu plus de prise de risques, une vraie valeur ajoutée, un supplément de personnalité :, Beauté pour Tous fait un pas timide en ce sens, mais un pas tout de même. Cela se traduit ainsi de deux manières. D’abord par un brouillage des origines (géographiques et sentimentales) : Sous le Volcan transporte la musique du groupe au sud de la Méditerranée dans une fièvre (nord)-africaine communicative. Et puis, il y a la Maison de nos Pères qui s’étire sur sept minutes : la folk prend le temps de devenir totalement habité, La Maison Tellier sort de la chanson pour entrer pleinement dans la musique. On applaudit alors des deux mains (et pas d’une seule- si tant est que la manoeuvre soit possible).

Denis Zorgniotti

Date de sortie : 14 octobre 2013
Label / Distributeur : At(h)ome / Wagram

PLus+

Deezer

Envie de partager :

One thought on “La Maison Tellier – Beauté pour Tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *