Mauvais Genre, de Chloé Cruchaudet

mauvais_genre_couvertureJuste avant le début de la guerre 14-18, Paul Grappe part faire son service militaire puis se retrouve dans les tranchées à  combattre les allemands. Pas vraiment à  l’aise dans les tranchées boueuses et sentant loin de sa bien-aimée Louise, il décide de se mutiler. Après avoir passé un temps en hôpital militaire, il décide de déserter. Condamné à  changer d’identité pour échapper au peloton d†˜exécution, notre homme (d’ailleurs bientôt femme) décide, avec la complicité de sa douce de se couper ses cheveux, de se raser la barbe une bonne fois pour toutes, de se maquiller et de mettre une jolie robe pour que personne ne le reconnaisse. Commence alors pour lui une nouvelle existence sous l’identité de Suzanne. Mais de venir femme ne s’improvise pas, l’obligeant à  apprendre les gestes, les postures, les attitudes de la gente féminine.

Finalement très à  l’aise dans ce rôle, Paul finit par se métamorphoser complètement et,  se découvre de nouveaux plaisirs au point de devenir un habitué du Bois de Boulogne.
Inspiré d’une histoire vraie racontée dans le livre de Fabrice Virgili et Danièle Voldman« La garçonne et l’assassin » »Mauvais Genre » retrace avec précision et détails le parcours assez stupéfiant de ce couple au temps des années folles, en décrivant bien l’évolution des rapports,  entre ces deux êtres et la façon dont la transformation physique de Paul et la grande guerre ont pu affecter leur relation.

Récit d’un amour fou, récit d’une passion destructrice entre une femme et un homme brisé par la guerre puis privé de son identité, »Mauvais Genre » est un livre à  la fois simple et complexe, très beau, aussi captivant que singulier et que l’on lira avec une grande curiosité jusqu’à  la dernière case.
Sous le trait fin et gracieux de Chloé Cruchaudet, dans des nuances de gris très subtiles, avec quelques teintes rouge, l’histoire se révèle encore plus intense, se montrant à  certains moment légère et romantique et à  d’autres, très sombre et très désespérée.

Un livre déjà  couronné de plusieurs prix et qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte !

4

Benoit RICHARD

Mauvais Genre
Scénario & dessin : Chloé Cruchaudet
Editions Delcourt/Coll. Mirages
160 pages couleurs – 18,95€¬
Parution : septembre 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *