Mâle occidental contemporain – F. Bégaudeau & C. Oubrerie

moc« Mâle occidental contemporain » met en scène Thomas, un trentenaire parisien, déambulant dans les rues de Paris à  la recherche d’un plan drague.
Sur le trottoir, à  la terrasse des cafés, dans le métro ou lors d’une manif, il aborde des demoiselles de tout profil avec toujours au presque à  chaque fois un refus, un vent, un rejet de ces femmes des années 2000.

Première collaboration entre l’écrivain et critique de cinéma François Bégaudeau (« Entre les murs » »Deux singes ou ma vie politique »…) et le dessinateur Clément Oubrerie (« Aya de Yopougon »), »Mâle occidental contemporain » ne se veut en aucun cas pas être un précis de séduction, ni même un sorte de  » la drague pour les nuls  » mais plutôt une récréation, une comédie légère présentée sous forme de sketches montrant un homme face à  des profils de femmes très différents avec pour chacune d’entre elles une bonne raison pour ne pas accepter les avances de notre dragueur invétéré..

Si,  l’on pense,  immédiatement à « l’homme qui aimait les femmes » on est pourtant assez loin de la subtilité du film de Truffaut avec ici deux auteurs ne font qu’effleurer leur sujet, se contentant d’aligner quelques poncifs sur le MOC, et préférant se concentrer finalement sur les profils de femmes, véritables sujet du livre »les montrant toutes différentes, tour à  tout libres, féministes, comme une sorte de catalogue de caractères et de stéréotypes.
Tout ça est très sympathique, jamais dénué d’humour, mais on n’est guère convaincu pas cet exercice de style finalement un peu trop léger.
Variation autour du thème de la drague, »Mâle occidental contemporain » est un livre dans lequel on sent bien que les auteurs ont voulu rendre hommage aux femmes mais avec beaucoup trop de maladresse pour que l’on soit véritablement séduit ou touché par le propos.

Benoit RICHARD

Mâle occidental contemporain
Scénario : Bégaudeau
Dessin : Clément Oubrerie
Editeur Delcourt/Coll. Mirages
96 pages couleurs – 15,95€¬
Parution : 30 octobre 2013

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *