Les meilleures séries de 2013 – Benoit Richard

Breaking-Bad-Saison5

10 séries vues en 2013… mais pas forcément toutes sorties en 2013. Et grand vainqueur, Vince Guilligan, qui clôture de fort belle manière avec la saison 5 de »Breaking Bad » une des plus grandes séries que l’on ait pu voir au cours de ces dernières années.

1. Breaking Bad – saison 5
Final forcément en apothéose pour la série de Vince Guilligan qui, durant 5 saisons, ne nous aura jamais déçus. Breaking bad se termine donc par un véritable feu d’artifice avec 16 épisodes haletants sans gras. Breaking Bad a marqué par son style, par ses dialogues, par son scenario, par son esthétique, par sa mise en scène, l’histoire des séries à  tout jamais.

2. Utopia – saison 1
†œWhere is Jessica Hyde ?† Restera la phrase de l’année pour cette mini série coup de poing très étrange où l’on ne comprend pas tout tout de suite mais qui fascine et captive par son esthétique et son ambiance malsaine, avec une construction et des personnages complexes, voire carrément tordus. David Lynch a fait des petits en Angleterre. Vivement la suite.

3. Boss – saison 2
Série injustement méconnue et qui le restera sans doute, Boss est pourtant la meilleure série politique vue au cours de ces dernières années. Bien meilleurs que House Of Cards dans un genre assez similaire, Boss raconte la vie très désordonnée du maire corrompu de,  Chicago. Incarné par l’immense Kelsey Grammer, Tom Kane doit lutter contre la maladie mais aussi contre ses opposants politiques, la presse et tous ceux tentent de lui mettre des bâtons dans les roues, quitte trahir sa propre fille. Une série intense et sulfureuse à  découvrir si ce n’est pas encore fait !

4. The Walking Dead – saison 3
La saison 2 qui ne développait que très peu d’enjeux dramatiques m’avait passablement ennuyée, au point d’avoir envisagé d’arrêter les frais. J.’aurais eu tort car cette saison 3 m’a tenu en haleine quasiment de bout en bout avec l’arrivée du fameux gouverneur,et de sa ville façon »Le prisonnier ». Un personnage démoniaque qui a redonné,  à  la série un bon petit coup de fouet.

5. Mad Men – saison 6
« Mad Men » continue de nous raconter une certaine histoire des Etats-Unis à  travers le prisme de la publicité. Cette saison 6 était psychédélique, pleine de couleurs flashy, pleine de chemises à  fleurs, de substances illicites et de moeurs libérées, avec un Don Draper toujours aussi tourmenté et de plus en plus fatigué. Mais jusque quand tiendra t-il le coup ?

kennypowers

6. Eastbound & Down – saison 4
Clap de fin aussi pour Kenny Powers, Eastbound & Down (série produite par Will Ferrell) nous aura, durant 4 saisons, faire rire comme aucune autre. Danny McBride (vu en 2013 dans »C.’est la fin ») y incarnait une ancienne (fausse) gloire du baseball, un type totalement beauf et reconverti dans la connerie humaine. Et dans le genre, Kenny en connaissait un rayon ! Et c’est pour ça que cette série est géniale !!

7. Top of the Lake – saison 1
Jolie réussite pour Jane Campion qui réussit là  une entrée remarquée dans le monde des séries. Dans »Top Of The Lake » l’intrigue policière est plutôt un prétexte pour évoquer une communauté de gens un peu bizarres au-dessus desquels planent pas mal de non-dits et de secrets. Tout ça est très joliment filmé, la façon dont la nature, les paysages sont mis en scène contribue aussi à  la réussite de la série… Avec en plus une Elisabeth Moss qui confirme, après Mad Men, sa capacité à  jouer de grands rôles dramatiques.

8. Homeland – saison 2
La saison 1 nous avait tenus en haleine comme une bonne vieille saison 1 de »24h chrono ». On attendait forcément moins de la saison 2 et on avait tort. La surprise passée, les enjeux connus, mais les zones d’ombre sont encore bien présentes. Homeland reste une série haletante et super efficace »en espérant juste qu’elle ne finira pas aussi réac et naze que »24″.

9. Real Humans – saison 1
La découverte de l’année est venue d’Arte en 2013. Jamais en reste pour nous sortir des séries novatrices, la chaine franco-allemande nous a offert des robots suédois inquiétants mais plutôt bien insérés dans une société utopique mais très réaliste. Malgré quelques longueurs par moment, ces robots plus vrais que nature valaient bien nos »Revenants » français de 2012.

10. The Hour – saison 2
Après une première saison pleine de promesses, on retrouve cette mini-série pleine de charme et de mystère, un sorte de Mad Men à  l’anglaise, mais dans les coulisses de la télévisons des années 60. Une série plutôt captivante dans laquelle se mêlent intrigues politiques et,  pouvoir de l’information… et qui vaut aussi pour le charme de ses personnages.

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *