Raymonde Howard – Le Lit

raymondehoward-lelitDans la série »plus c’est court, plus c’est bon » Raymonde Howard bat des records et ressuscite à  elle seule (ou presque) les girls band des années 90. Du coup, on aimerait que ce soit plus long.

Même au sein du bien-nommé label We are Unique records, Laetitia Fournier (son vrai nom) vient de battre le record de brièveté détenu précédemment par Electrophonvintage (18′ pour son We sang Yé Yé Song) : Le Lit dure à  peine 16′ pour un total de huit titres. La Française a une excuse : il s’agit là  d’une bande-originale d’un court-métrage justement intitulé »Le Lit« . Raymonde Howard a surtout l’excuse d’arriver à  s’exprimer dans un format ultra ramassé bâti sur des boucles simples de guitares. C’était déjà  le cas sur son premier album, For all the bruises, black eyes and peas et cela se vérifie encore plus aujourd’hui.

A l’époque, Raymonde Howard pouvait être perçu comme la fille de 20 ans de P.J. Harvey et de Sleater-Kinney, avec une féminité mise au service d’un rock rêche et électrique. La Stéphanoise n’a pas abandonné cette face brute de décoffrage de sa musique et continue de faire chauffer la guitare (Double dare, do). Elle continue de conjuguer au féminin -avec beaucoup de charisme – un blues terrien et terriblement addictif (Fool Lover, the bed). Mais avec ce deuxième album, la jeune femme adoucit certains aspects de sa musique. Dans ce lit, Il n’est pas question de dormir mais plutôt alternativement ou conjointement de sauter en l’air ou de se laisser aller à  des passe-temps autrement plus sensuels. Raymonde Howard généralise l’utilisation de choeurs dont le doublement ou triplement de voix vous conduit à  une euphorie harmonique et solaire. Elle se rapproche des quatre filles de Luscious Jackson a fortiori quand elle sort de son home-studio, une rythmique (guitare-batterie) influencée par le hip hop (Tide-ride, Of Flesh and Bonds). Les compositions se veulent aussi plus mélodiques et plus pop (Push the enveloppe). La demoiselle caresse plus qu’elle ne griffe. Et pour un peu, elle arriverait presque à  nous faire grimper aux rideaux. Dès lors, on regrette d’avoir goûter aux joies de ce Lit et de devoir en partir si rapidement. Coitus Interruptus.

Denis Zorgniotti

Date de sortie : 5 février 2014
Label / Distributeur : We are Unique Records / La Baleine

Plus+
Site

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *